Tizi-Ouzou – Les adjoints de l’éducation refusent de passer les examens

1

Les adjoints de l’éducation de Tizi-Ouzou ont refusé ce matin de se plier aux exigences de la direction de l’Education qui consiste au passage des examens pour une quelconque promotion professionnelle. Ils ont perçu cette décision comme une humiliation, notamment par les anciens qui cumulent plus de 25 ans d’ancienneté dans cette profession.

Ils étaient plus de 700 adjoints concernés par ces examens à refuser ce matin de rejoindre les classes. Des rassemblements ont été organisés devant les centres d’examens. « Les responsables de l’Education veulent nous imposer des examens pour toute promotion. Ils pensent que nous allons céder car on est affilié à aucun syndicat. Ils se trompent. Nous sommes plus que jamais déterminés à aller de l’avant et on refuse cet examen de la honte ».

Les adjoints de l’éducation qui ont défié le ministère de l’Education se posent des question sur l’utilité de ces examens. « Je suis adjoint de l’éducation depuis 30 ans. C’est à la fin de ma carrière professionnelle que l’on veut juger mes capacités ? À quoi sert de passer un examen pour la fonction que j’occupe ? », demandent bon nombre d’adjoints d’éducation de Tizi-Ouzou ce matin.

Sur les dizaines centres d’examens qui devaient recevoir des candidats ce matin, aucun des 700 adjoints d’éducation ne s’est présenté à la salle des examens.

Farid M.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici