La mairie et le siège de la daïra de Makouda fermés depuis 15 jours

0

La mairie et la daïra de Makouda, au nord de Tizi-Ouzou, sont bloquées depuis 15 jours. Les villageois de Samghoun ont décidé de maintenir leur mouvement de protestation jusqu’à la satisfaction de leur revendications. Ils ne veulent pas décolérer. Le bras de fer, entre les citoyens de Semghoun et les autorités locales, est loin de connaître son épilogue.

Les villageois de Samghoun déplorent le fait que leur village n’ait pas été inscrit dans un vaste programme de projets de développement local. Ils réclament la réhabilitation de l’école primaire de leur village qui s’est effondrée depuis l’hiver 2010, le raccordement de leurs foyers au réseau de gaz naturel et l’alimentation du village en fibre optique, l’internet.

Depuis deux semaines, aucune réponse n’a été donné aux protestataires qui ont décidé de rester sur le terrain et de « maintenir leurs actions de protestations toute l’année s’il le faut ».

Deux principaux axes routiers qui relient la ville de Tizi-Ouzou aux localités du nord ont été aussi bloqués depuis dix jours à la circulation automobile par les jeunes de Samghoun. Cette affaire vient d’enfoncer le clou à la mairie de Makouda et n’a fait que dégrader la situation pour les élus locaux qui sont confrontés à plusieurs oppositions farouches émanant de la population locales et des autres élus de l’opposition. Le blocage de cette mairie risque de perdurer encore longtemps.

Farid M.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici