Le secteur des finances de Tizi-Ouzou paralysé

0

L’ensemble des employés des Impôts, de la conservation foncière du trésor, des domaines, du budget et du cadastre sont en grève depuis démanche dernier. Ce mouvement de protestation perdurera toute la semaine. Le mouvement de grève a été initié par la coordination syndicale des finances.

Les protestataires en colère ont remis à leurs responsables la liste de leurs revendications. Ils réclament essentiellement une augmentation des salaires, l’alignement des régimes indemnitaires, l’amélioration des conditions de travail, … Les grévistes exigent « l’intégration des corps communs au corps technique, l’abrogation de l’article de la honte 87 bis de la loi 91/07.

Les grèves organisées durant les mois de mars et juillet derniers n’ont rien apporté aux travailleurs du secteur des finances de Tizi-Ouzou. Ils sont excédés d’ailleurs par leurs responsables qui n’ont accordé aucun intérêt ni attention à leurs préoccupation.

Le bras de fer entre travailleurs et la tutelle est relancé de nouveau. Cette fois les contestataires prévoient de durcir le ton et de ne pas lâcher prise avant la satisfaction de leurs revendications.

Les syndicalistes envisagent d’autres actions plus importantes. Ils projettent de paralyser ce secteur névralgique pour une longue durée dans l’espoir de faire flancher leurs hauts responsables. Le mépris affiché de ces derniers envers les fonctionnaires du secteur de la finance à Tizi-Ouzou ne fait que rajouter de huile sur le feu.

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici