Dans une déclaration à la presse, Amar Ghoul considère Yennayer comme un pêché

58

ALGERIE (Tamurt) – Le pouvoir Algérien ne cache plus sa haine et son racisme envers la culture Amazighe. Des ministres l’assument avec fierté. L’islamiste Amar Ghoul a déclaré, toute honte bue, que Yennayer est « Haram », c’est-à-dire interdite par la religion musulmane.

« Je ne vais sûrement pas célébrer Yennayer. Je suis un musulman et je ne vais pas fêter ce que célèbrent les mécréants et les ennemis de Dieu ». Voilà les déclarations faites par Amar Ghoul au journal d’Ennahar. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Dans un pays qui se respecte, ce ministre serait traîné devant les tribunaux pour propos racistes. Mais dans l’Algérie de Bouteflika tout est possible. Ghoul ne sait peut être pas que le peuple Kabyle compte fêter avec faste Yennayer, le premier jour de l’an berbère, et de l’imposer comme jour férié.

Si ce Ghoul avait été jugé dans l’affaire du détournement de milliards de dollars dans le projet de la réalisation de l’autoroute Est-ouest, il ne se permettrai pas d’insulter aujourd’hui la civilisation Amazighe. Voler des milliards au peuple n’est pas Haram, monsieur Ghoul ?

Saïd F.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici