Il avait déclaré que seuls les mécréants fêtent Yennayer, le mea culpa de l’islamiste Amar Ghoul

23

ALGERIE (Tamurt) – « Je suis musulman et je ne vais pas fêter Yennayer », avait déclaré le ministre Algérien Amar Ghoul au journal arabophone Enahar, la semaine dernière. Des déclarations qui ont soulevé un tollé général en Kabylie, ce qui a poussé ce ministre aux multiples scandales financiers à se rétracter.

Mes déclarations ont été « mal comprises par certains » et « mal interprétées par d’autres », a essayé d’expliquer Ghoul. Si c’est vraiment le cas, pourquoi M. Ghoul n’apporte pas de démenti sur le journal Enahar qui a rapporté ses propos ? Une source a précisé à Tamurt info que le journaliste d’Enahar a rapporté fidèlement les propos de cet islamiste, puisqu’il est en possession d’un enregistrement. C’est la raison pour laquelle ce ministre ne s’est pas adressé au journal pour démentir.

De graves déclarations qui qualifient tous ceux qui célèbrent le nouvel an Berbère de mécréants et d’ennemis de Dieu. Depuis toujours les islamistes haïssent les Kabyles et ont du mal à cacher leur racisme envers le peuple Amazighe. D’ailleurs les déclarations de Ghoul n’ont pas vraiment étonné les kabyles, mais ce qui est regrettable est le silence de la classe politique devant ces graves dérapages.

Nahnah avait même déclaré une fois que Matoub Lounès, au lendemain de son assassinat, ne doit pas être enterré dans un cimetière musulman. Donc rien d’étonnant de la part de ces « ignorants », comme les surnomment Matoub dans l’un des ses plus célèbre poèmes.

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici