A chaque marche du MAK, le pouvoir dépêche un ministre à Tizi Wezzu

3

TIZI WEZZU (Tamurt) – Ces deux dates phares du peuple kabyle sont marquées traditionnellement par des marches du MAK pour réclamer l’autodétermination du peuple Kabyle, et curieusement le même jour on envoie des ministres à Tizi Wezzu.

Ce n’est pas certainement un hasard. Le pouvoir cherche à justifier la forte présence des services de sécurité dans la ville et de tenter de justifier les marches du MAK.

« Le pouvoir à la fâcheuse manie de mobiliser des casernes entières de policiers et d’éléments du DRS. Aux yeux de l’opinion publique, un tel déploiement est une reconnaissance de l’ampleur du MAK et de son importance en Kabylie, car c’est le seul mouvement qui, pour le moment, peut mobiliser les foules, c’est pour cette raison qu’il envoie ses ministre en Kabylie pour faire croire qu’un tel déploiement est dû à la venue d’un ministre », nous a expliqué un militant du MAK.

« C’est la seule raison d’expliquer d’abord l’empêchement de nos marches et de l’envoi des ministres qui coïncide avec les dates de nos appels à manifester», ajouta le même militant.

Les sections du MAK dans toute la Kabylie enregistrent des adhésions de plus en plus nombreuses surtout des jeunes. Le mouvement gagne de plus en plus de terrain. Même ceux qui ne partagent pas les idéaux du MAK reconnaissent la crédibilité du MAK comme étant le seul mouvement qui échappe au contrôle du DRS.

R.Moussaoui pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici