Dezzy, Mobilis et Oredoo ignorent Yennayer : Le racisme outrancier des opérateurs téléphoniques algériens

21
Mobilis , Nedjma et Djezzy
Mobilis , Nedjma et Djezzy

ALGÉRIE (Tamurt) – Tous les clients des trois opérateurs téléphoniques algériens, Moblis, Djezzy et Oredoo (ex Nedjma), ont reçu des SMS le premier janvier dernier pour leur souhaiter une bonne année. Aujourd’hui encore, en langue arabe, ils ont tous reçu des SMS pour leur souhaiter une bonne fête en cette journée dite Mawlid Enabvawla, qui fête la naissance du prophète Mohamed, mais aucun message n’a été envoyé à aucun client à l’occasion le premier jour de l’an Berbère, Yennayer.

C’est une attitude raciste de ces trois opérateurs qu’il faut dénoncer. Ils gagnent des milliards de dinars sur le dos des Kabyles, mais ne daignent pas leur souhaiter une bonne année à l’occasion de la plus importante célébration de ce peuple.

« On n’a pas besoin de leurs message de félicitation, mais qu’ils ne nous insultent pas par des envois de SMS lors des fêtes religieuses ou autres qui ne nous concernent pas. Nous n’avons pas le choix, sinon aucun de ces opérateurs racistes n’auraient notre argent », a déclaré un jeune Kabyle ce matin à Tizi-Ouzou qui n’a pas caché son indignation envers Djezzy, Moblis et Orédoo.

Ces trois opérateurs n’ont même pas inclus Tamazight dans leurs répondeurs automatiques alors que plus de 60% des Kabyles ne comprennent pas la langue arabe. « On doit réagir contre ces opérateurs dont les patrons sont des émirs du Golfe qui ne vouent aucun respect à notre langue mais qui nous dépouille » , lâcha avec colère une jeune étudiante de Tizi-Ouzou.

Le racisme dont sont victimes les Kabyles et tous les berbérophones de l’Afrique du nord ne durera pas éternellement. Cette forme d’apartheid doit être combattue.

Karima Oufli

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici