Altercation après la marche du MAK de dimanche dernier : Les policiers kabyles n’ont pas été convoqués

8
Police algérienne
Police algérienne

KABYLIE (Tamurt) – Les policiers Kabyles qui se sont élevés contre leurs collègues arabophones après la marche du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie interdite le dimanche dernier n’ont pas été convoqués par leurs supérieurs, comme le laisse entendre certaines rumeurs.

En effet, une source a confirmé à Tamurt-info qu’aucune personne parmi les policiers qui ont dénoncé le racisme des policiers arabophones et leurs atrocités envers les manifestants du MAK n’ont été entendu pour le moment.

Les hauts gradés de la police ne veulent certainement pas remettre de l’huile sur le feu. Ils craignent de voir la situation se dégrader entre arabes et Kabyles dans les rangs de la police et le pouvoir veut à tout prix apaiser la tension dans la région en cette période de pré-élection présidentielle.

Notre source précise que les policiers arabophones n’ont pas été inquiétés par leur hiérarchie suite à leur excès de zèle envers les militants pacifistes Kabyles. Les policiers Kabyles subissent les affres du racisme des arabophones, surtout ceux qui activent en dehors de la Kabylie.

Il est à noter que certains policiers ne cachent pas leur sympathie pour le MAK ces derniers temps. Seuls les hauts gradés ainsi que les suppôts du pouvoir continuent à vendre leur honneur et cautionner l’ostracisme du régime pour garder leur privilèges.

Karima Oufli pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici