9 jeunes ont été écroués hier matin : La chasse aux insoumis continue à Tizi-Ouzou

4

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Chaque jour, des dizaines de jeunes sont embarqués de force dans les casernes à Tizi-Ouzou. Ceux qui n’ont pas encore accompli ce que le pouvoir Algérien appelle « le service national », sont tous destinataires d’ordre de mission pour rejoindre les casernes.

Les services de sécurité agissent dans toutes les villes et les centres urbains à Tizi-Ouzou pour mener une vraie chasse aux insoumis. Ce matin, trois jeunes sans carte militaire ont été embarqués par des policiers en civil à la ville de Draâ Ben Khedda. Six autres jeunes ont été interpellés à la ville de Tizi-Ouzou, dont deux à la gare routière. Les neufs jeunes considérés comme insoumis sont embarqué manu militari dans les casernes. « Il ne s’agit pas de contrôle des insoumis, les services de sécurité agissent suite aux renseignement et avec des listes dans leur poches, sinon comment expliquer qu’ils ne se trompent jamais de cible ? », se demande un chauffeur de bus, hier matin, à Tizi-Ouzou qui a vu un des voyageurs embarqué avec menottes à la gare Kaf Nadja de Tizi-Ouzou.

Si pour le moment les policiers se contentent d’intervenir et d’agir dans les villes, une source nous indique que tous les insoumis seront considérés comme recherchés et des troupes des services de la gendarmerie effectueront des descentes dans les villages pour interpeller les jeunes Kabyles à leur domicile même pour les enrôler de force dans les rangs de l’armée algérienne.

Notons que pour le moment, et selon des sources bien informées, aucune personne n’a été interpelée au niveau d’Alger par exemple. La chasse aux insoumis concerne-t-elle seulement les Kabyles ? Tout porte à le croire !

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici