Des Citoyens de Bougie apportent leurs témoignages à Tamurt.info – « C’est bel et bien la police qui a allumé le feu à Bougieh ! »

2
police algerie
police algerie

L’état dictatorial d’Alger ne se lasse pas de ses habitudes moyenâgeuses pour créer le chaos au Pays Kabyle. N’ayant pas gobé l’humiliation subie hier matin par Abdelmalek Sellal, le maître chanteur du clan d’Oujda, pour la campagne électorale de la momie Bouteflika, ceux-ci ont décidé de riposter de manière violente pour discréditer la manifestation pacifique organisée sur place.

Des témoins et manifestants présents sur les lieux ce matin, contactés par Tamurt.info, ont confirmé que c’est bel et bien des policiers en civil qui ont mis le feu à la maison de la culture Taos Amrouche de Bougie. Cela dans le but d’exploiter ces faits aux besoins de la campagne électorale de Bouteflika. Ce qui est visible de la manière la plus flagrante à travers les couvertures journalistique des « Journalistes à la carte » ayant été envoyés pour la circonstance.

«Ces actes ne peuvent jamais venir de la population de Bougie, quoi que très en colère, nous avons gardé notre calme. Nous avons manifesté de manière vraiment pacifique, comme d’habitude d’ailleurs, et c’est bel et bien des policiers en civil qui ont allumé le feu, devant nos yeux » se démarquent, et témoignent des jeunes étudiants de l’université de Bougie, contactés par nos soins.

Une chose est claire, les jeunes de l’antique et rayonnante civilisation de Bougie sont loin de commettre de tels actes. Mais le système dictatorial et despotique d’Alger est bien connu, à travers le monde entier, pour ses sales manœuvres, notamment en Pays Kabyle.

Les dictateurs du clan d’Oujda sont capables du pire pour salir la réputation d’un Peuple et d’une civilisation plusieurs fois millénaire. un but qu’ils ne pourront jamais atteindre.

Amenay A

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici