Bgayet: Un citoyen s’empare d’une urne et disparaît dans la nature

1
Urne
Urne

C’est une manière bien originale pour rejeter la mascarade électorale algérienne. Un citoyen de la ville de Feraoun, à Bougie s’est emparé d’une urne, dans un bureau de vote, et a pris la poudre d’escampette. Poursuivis par les services de sécurité, celui-ci n’a pu être retrouvé en début d’après-midi.

Les faits se sont déroulés, selon une source locale, en début de matinée, lorsque celui-ci s’est introduit à l’intérieur du centre de vote. Le jeune homme en question, connaissant les jeunes surveillants de ce centre de vote, prétendait aller voter.
Ce qui n’est en réalité qu’une ruse, pour tromper la vigilance de ces agents. Une fois à l’intérieur, le jeune en question s’est emparé d’une urne et s’est volatilisé, à la vitesse de l’éclair dans la nature.

Les recherches effectuées pour le retrouver se sont avérées vaines pour le moment. La nouvelle, pour le moins que l’on puisse dire très drôle, s’est propagée comme une traînée de poudre dans toute la localité. «On aura tout vu durant cette mascarade électorale algérienne.
Ce sont les dictateurs algériens qui l’ont voulu ainsi. Ça vire à la comédie. Mais au moins, l’acte de ce citoyen de Feraoun permet aux gens de se rire un peu » commente, perplexe, un citoyen de cette localité.

Amenay A

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici