Kabylie – 1er mai, journée de la robe Kabyle

2
Robe kabyle
Robe kabyle

Des jeunes filles et des femmes Kabyles ont décidé cette semaine à Tizi-Ouzou de s’affirmer à leur manière. Elles ont pris une décision inédite dans le combat pour l’Amazighité. Il s’agit de l’organisation d’une journée en « Robe Kabyle » le premier mai prochain. Des centaines de jeunes filles sont attendues vers 10 heures du matin à la place de l’Olivier de la ville de Tizi-Ouzou pour marquer cette journée particulière.

L’initiative est salutaire à plus d’un titre. Elle a été prise par un collectif de femmes et de jeunes filles indépendantes. Une manière pour elles d’affirmer au régime que personne ne pourra effacer la culture Kabyle et sa politique d’imposer le Hidjab ou autres choses aux femmes de la région est vouée à l’échec.

Plusieurs étudiantes de l’université de Tizi-Ouzou ont décidé de participer à cette action. « On compte même porter au quotidien la robe Kabyle. A travers l’histoire, c’était toujours la femme qui a sauvegardé la culture Amazighe et nous n’allons pas déroger à la règle aujourd’hui », nous a déclaré Tanina ce matin à Tizi-Ouzou.

Pour rappel, au niveau de certains établissements scolaires les directeurs interdisent même aux filles de porter la tenue traditionnelle Kabyle, comme ce fut le cas l’année passée dans un lycée à la ville d’Elksar, à Bougie.
Ces derniers temps des enseignantes portent même la Robe Kabyle, dit Taksiwt, sur leur lieu de travail. C’est le cas dans la région d’Ath Wizguen.

Karima Oufli

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici