Un nouveau gouvernement provisoire ?

8
Gouvernement algerien 2014
Gouvernement algerien 2014

ALGERIE (Tamurt) – Khalida, la kabyle de service et ministre de l’inculture algérienne a accompli, en douze années au poste, la mission « d’arabisation culturelle » que lui a confiée Bouteflika. Alors, le plus normalement du monde, elle a été congédiée à la fin de mission. Elle qui aspirait à d’autres responsabilités plus importantes, sera, peut-être, repêchée comme sénatrice du tiers présidentiel. Qui sait ? Tout est possible avec le clan à Bouteflika.

En dehors des portefeuilles dits de souveraineté gardés par les proches de Saïd, le véritable patron, plusieurs anciennes-nouvelles têtes ont fait leur entrée au gouvernement. Mais tout laisse croire que ce gouvernement est provisoire.

En effet, si le FFS et le PT, qui ont tout fait, chacun à sa manière, pour que Bouteflika soit réélu, ont refusé de l’intégrer, cela prouve qu’il y aura assurément un autre gouvernement après la révision de la constitution et pourquoi pas, des élections législatives anticipées.

La déclaration d’Ali Laskri est claire en ce sens. « Le FFS a refusé d’intégrer le gouvernement de Sellal ». Cela suppose qu’il est prêt à intégrer le gouvernement d’une autre personnalité qui sera appelée à le diriger. Son binôme, Louisa Hanoune, a appelé à des élections législatives anticipées. Elle ne pouvait le faire si on ne lui avait pas donné des assurances d’en haut. Alors que veut faire le clan de Boutef ? Wait and see.

Sont nommés Mesdames et Messieurs :
– Abdelmalek Sellal, Premier ministre
– Tayeb Belaïz, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales
– Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire
– Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères
– Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux
– Mohamed Djellab, ministre des Finances
– Youcef Yousfi, ministre de l’Energie
– Abdessalem Bouchouareb, ministre de l’Industrie et des Mines
– Abdelwahab Nouri, ministre de l’Agriculture et du Développement rural
– Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine
– Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs
– Amara Benyounès, ministre du Commerce
– Amar Ghoul, ministre des Transports
– Hocine Necib, ministre des Ressources en eau
– Abdelkader Kadi, ministre des Travaux publics
– Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville
– Nouria Benghebrit, ministre de l’Education nationale
– Mohamed Mebarki, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
– Nouredine Bedoui, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels
– Mohamed El Ghazi, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale
– Dalila Boudjemaâ, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement
– Nadia Labidi, ministre de la Culture
– Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme
– Khelil Mahi, ministre des Relations avec le Parlement
– Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière
– Abdelkader Khomri, ministre de la Jeunesse
– Mohamed Tahmi, ministre des Sports
– Hamid Grine, ministre de la Communication
– Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication
– Nouria Yamina Zerhouni, ministre du Tourisme et de l’Artisanat
– Sid-Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques
– Abdelkader Messahel, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires maghrébines et africaines
– Hadji Baba Ammi, ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget et de la Prospective
– Aïcha Tagabou, ministre déléguée après du ministre du Tourisme et de l’Artisanat chargée de l’Artisanat

Massidida pour Tamurt

8 COMMENTAIRES

  1. Elle aura un role officiel de Directrice du centre culturel Algerien
    a Paris .
    Mais on lui confiera un role encore plus important ,celui là officieux
    et confidentiel que seuls les decidants le connaissent.
    La maraboute va remplacer le marabout Sbih dans la zaouia de Paris
    et le tour est joué.
    Ceux qui pensent qu’elle est ejectee vont vite se rendre compte qu ils se
    sont trompés !
    Sauf s’il s agit de methode suggestives alimentant la diversion….

    • Khalida toumi , amara benyounès , ahmed ouyahia et consort on trop de valeur pour le pouvoir pour être remerciés ! ils valent plus de 1000 arabes ! aux yeux des nations unis , de l’union européenne et des états unis ,ils sont la preuve vivante que les kabyles ne sont pas maltraités en Algérie.ils pourrais tous témoigner que l’ALGERIE les respecte encore mieux que les autres wilayas et que ceux qui font les manifestations se sont des terroristes qui sont contre la démocratie et les droit de l’homme.

  2. Ainsi finissent les traîtres à leurs identités et à leurs peuples!
    Mohand lamine médienne ,rab eldjair est prié par le chef d etat major arabe de bouteflika de ne plus rentrer par la porte des officiels au tagarin ,mais d emprunter la porte qu empruntent les fonctionnaires du ministere pour acceder à leurs bureaux!
    Ils ont trahi leur peuple kabyle ,ils sont rejetés par leurs nouveaux maîtres arabes!

  3. Encore une autre équipe qui arrive a leur tour pour un enrichissement assuré a travers ces cinqs prochaines années afin de Récolter et cueillir dans la quiétude les rentes du gaz et le pétrole sans oublier les recettes en devises d’air algerie et la sncm « entre autre les billets les plus chères au monde » qui seront drainés directement dans les banques occidentales et c’est pour ça les frontiéres terrestres algéro-marocain restent cloturées à jamais et le butin brute sera partager entre eux sous les regards du peuple misérable et affamé et le budget militaire qui reste ultra secret et indiscutable ça va leurs servir d’acheter de l’immobilier sur la cote alicante en Espagne qui n’est pas loin de chez eux et des appartements a paris pour les cartes de séjour de dix-ans et expatrier leurs enfant pour étude à l’étranger  : y’a un dicton de matoub qui dit«si vous croyer qu’il vont lacher la clef vous etes vraiment naifs» mais a vrai dire rien ne s’arrache sans la force.

    • Le DRS est le Pouvoir réel : Le GOUVERNEMENT NE GOUVERNE PAS, le PRESIDENT NE PRESIDE PAS !

      Sauf à se tromper, ou se rendre complice de la propagande du Régime militaro-mafieux ! Dans le bled foutu, le Président et le Gouvernement ne sont que la  » face apparente « , la façade, le masque, le voile. Le Pouvoir réel est caché, masqué, embusqué : c’est le Commandement militaire qui décide et dirige le pays. C’est à dire : les Maitres du DRS et les Chefs de l’Etat-major….qui font la pluie et le beau temps, intronisent et détrônent qui ils veulent, un malade, des animaux, des marsiens….et la récente fausse élection est là pour le confirmer, délivrer ce message.

      Bien sur les Clans existent, et leur histoire à la guerre de libération ( Clan d’Oudjda, Clan du bec-de-canard ou BTS etc., reconfigurés autrement de nos jours), et sont rivaux et antagonistes entre eux, comme les meutes de loups, de prédateurs, rapaces et charognards, mai bel et bien  » unis et soudés  » contre la population civile. Résumé : désunis entre eux, mais unis contre la population !

      Le vrai pouvoir, c’est le DRS ….toute autre chose n’est que propagande et diversion pour leurrer, tromper, induire en erreur, et pousser à la faute ( émeutes, manifs, manipulations, provocations…)…

      Et la Dictature militaire continue !

      • Le POUVOIR REEL : C’EST le DRS

        Le DRS détient tous les leviers du pouvoir. Il est le Pouvoir…réel. Le Gouvernement et la Présidence ne sont que la  » face apparente  » qui ne gouverne pas et ne préside pas !

        Les mises en scène et déclarations des médias ( contrôlés par le DRS) sont là pour nous tromper et leurrer….

    • Akchiche@
      Suite a votre intervention c’est vrai L ANGERIE on dirait que le gouvernement ressemble aux feuilletons télévisés égyptien,il est reparti sous forme d’EPISODE cyclique qui ne finira pas une équipe partante une autre est prête a sa succession qui a tendance a rentrer dans le naturel et la normalité
      et ça restera a vie .

  4. En tout cas, ce gouvernement démarre sur les chapeaux de roues, il fait fort, très fort. A peine installé il tient déjà l’une de ses promesses, il a réussi à inverser la courbe du chômage ; un des fléaux du pays. Oui le chômage est en baisse ! La campagne d’embauche dans les ministères a fait reculer drastiquement ce foutu chômage et cette fois ce n’est pas des ouvriers chinois qui ont été recrutés. Vu le nombre de ministre…euh ….de copains du président à roulettes (et de son frère la voiture-balai) qu’il a fallu remercier pour leur soutien durant la
    Campagne Pestilentielle, l’économie algérienne est sauvée !!

    Ou alors c’est qu’autant de ministres veut dire que l’état du pays est si critique qu’il faut bien toutes ces béquilles pour que celui-ci ne se casse pas la gueule. Leur pays est à l’image de leur président ; une imposture croulante qui veut faire croire à sa légitimité et à sa bonne santé.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici