Recrutement dans l’administration algérienne : Il est conseillé d’occulter la langue Kabyle sur les CV

10

ALGÉRIE (Tamurt) – Des candidats pour des postes sur Alger ont dénoncé un acte de racisme de la part de l’administration algérienne envers les Kabyles. La direction des douanes qui a annoncé, dernièrement, un avis de recrutement par concours d’une dizaine de fonctionnaires spécialisés dans le domaine a clairement signifié à des candidats Kabyles de ne pas mentionner sur le CV la maîtrise de la langue Kabyle au chapitre des langues.

« Lors de mon dépôt de mon dossier de candidature, l’agent administratif, sans honte bue, m’a clairement demandé de refaire mon CV en évitant d’inscrire la maîtrise de la langue Kabyle. J’étais ébahi devant sa spontanéité », nous a révélé une étudiante Kabyle résidente la ville d’Alger. « En demandant des explications, l’agent administratif de la direction des douanes d’Alger m’a expliqué que la langue Kabyle n’est pas prise en considération par son administration étant donné qu’elle n’est pas parlé par tous les Algériens et elle n’est pas reconnue comme langue officielle », ajouta la jeune Kabyle désabusée devant ce comportement raciste assumé par cet agent administratif.

« Auprès de qui peut-on se plaindre ? À personne. En fin de compte, je pense que ce monsieur a raison. Notre langue Kabyle ne trouvera la place qui lui sied qu’en Kabylie sous un Etat Kabyle et indépendant. Je ne suis pas du MAK, mais je commence à être convaincu par les thèses de ce mouvement. Il est temps pour nous, Kabyles, de prendre notre destin en main », ajouta notre interlocutrice.

Karima Oufli

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici