Nouvelle constitution algérienne: « Tamazight ne sera pas officialisée »

53

ALGÉRIE (Tamurt) – Sans surprise, la langue Tamazight ne figure pas dans la nouvelle constitution Algérienne. Ahmed Ouyahia vient de lever le voile sur cette constitution dite nouvelle, en envoyant une copie à tous les partis politiques algériens. Sur le dit document, Tamazight n’y figure même pas. Aucun mot ne fait référence à cette langue. Comme toutes les constitutions du régime issu de clan de Oudjda, l’arabe est la seule langue de tous les Algériens et l’islam leur seule religion . Cette nouvelle constitution ne contient rien de nouveau. Elle est toujours basée sur des lois qui prônent la ségrégation et le racisme.

Pour mieux insulter les Kabyles, les décideurs ont chargé le soldat politique Ahmed Ouayahia, l’un des Kabyles de service les plus illustres de ces dernières 20 années. De toutes les manières, la décision de bannir Tamzight par le régime n’a surpris personne en Kabylie. Tout le monde sait que les décideurs ne reconnaîtront jamais la langue Tamazight comme langue officielle en Algérie. La langue de Massinissa n’aura sa place qui lui sied que dans un Etat Kabyle souverain. C’est une évidence et une certitude.

Le seul combat qui reste est de celui de la libération de la Kabylie du joug du régime totalitaire d’Alger. Le combat sera long mais l’union du peuple Kabyle en cette période cruciale est une arme solide. D’ailleurs pour le régime d’Alger, à l’image de tous les systèmes coloniaux, la division est la stratégie la plus efficace pour dominer les peuples colonisés.

Nadia Iflis pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici