L’APW organise une journée d’étude sur Tamazight

7

BOUGIE (Tamurt) – L’assemblée populaire de la wilaya de Bougie a ramené les débats sur Tamazight au sein de son institution. C’est pour la première fois que l’officialisation de la langue Tamazight préoccupe une instance élue. En effet, à l’initiative d’une association de la région d’Ighram, l’APW a invité une brochette d’hommes de terrain pour débattre, à l’occasion de la commémoration des événements du 19 mai 1981, du statut de Tamazight.

Une journée d’étude a été organisée, durant la journée du lundi, à la salle des conférences de la wilaya. Braham Tazaghart, écrivain, Mokrane Aggoune, détenu en tant que lycéen en 1981, Mustapha Tedjit, ex-chef de département de Tamazight à l’université de Bougie, Djamel Baloul, enseignant de droit à l’université de Bougie et Tahar Aissi, enseignant de Tamazight dans les collèges de la daïra d’Aokas, ont, tour à tour, pris la parole pour faire de courtes communications.

Tazaghart fera un retour dans l’histoire antique en disant que les principaux combattants des français venus remplacer les romains ont tous été des amazighs. Il dira que la force de l’amazighité est d’être là où on l’attend le moins. Aggoune, égal à lui-même, se félicitera que la commémoration d’un événement qui a marqué la région se fasse à l’intérieur d’une institution publique. Il s’interrogera toutefois si le peuple kabyle appartient à l’Algérie dont les différents présidents l’ont qualifié d’étranger, venu du Yémen, pour l’un d’eux.

Lui succédant, Tedjit confirmera qu’il y a un fossé entre le gouvernement et le peuple kabyle sinon ce dernier l’aurait compris et aurait reconnu sa langue et ses us et coutumes. En revenant sur les événements de 81, il déclarera qu’à l’époque il avait été emprisonné et condamné pour atteinte à la sureté de l’état et accusé également de manipulation étrangère. Il ironisera ne s’interrogeant qui est réellement manipulé, de l’étranger, aujourd’hui. Aussi, pour sa part, criera son désarroi quant au programme de l’enseignement de Tamazight dans les écoles et collèges. Il mettra en avant les insuffisances tant matérielles qu’humaines.

Dans la matinée de la même journée, ce sont les animateurs du MCB qui ont organisé un meeting populaire et procédé à la rebaptisation de la place Daouadji en place du 19 Mai 1981.

Amaynut

7 COMMENTAIRES

  1. Chers amis du valeureux journal TAMURT ,nous avons du mal à croire que ces élus APW soient sincère envers leurs citoyen.Tamazight est dans notre cœur comme elle est dans le votre.Elle sera officielle grace à vous et à nous tous.
    C’est louable comme initiative.L’APW et ses élus se réveillent enfin et marquent leur présence parmi la société.Laisser les experts débattre de l’officialisation de TAMAZIGHT dans la salle des conférences de l’APW est louable en soi.
    Ce que nous ne comprenons pas par contre ,nous citoyens de la wilaya de Bejaia,c’est le fait que les élus de l’APW et autres députés de la wilaya soient restés bras ballants,alors que le secteur de l’éducation dans la wilaya subit une fulgurante descente aux enfer,par la faute du DIRECTEUR actuel de l’académie et des épouvantails de chefs de services et de bureau,intronisés tous par piston et des méthodes louches,car ils n’ont ni les diplomes universitaires,ni le niveau scolaire ,ni encore le critère d’exemplarité qui leur permettent de chapeauter un secteur clef composé d’inspecteurs ,de directeurs,de gestionnaires qui en majorité sont diplomés de grandes écoles.
    Depuis 2009 le secteur dans la wilaya a regressé de plus de 10 ans.L’environnement général du secteur est défiguré.La corruption et autres méfaits sont légion dans cette académie.Les commissions et tout les pots de vin s’échangent à la vu de tous.Le piston , le favoritisme,le harcellement sexuel des jeunes filles,le chantage sont légion.
    Le Directeur n’aimes pas recevoir les citoyens et les travailleurs du secteur,quand ils viennent souvent à l’académie pour lui faire part des multiples dérèglement qu’engendre les services de l’académie par leur gestion catastrophique des divers dossiers,notamment le service du personnel qui cultive la corruption,la triche et les falsifications de documents.Un secrétaire du Directeur qui ne sait meme pas utiser l’ordinateur et qui se présente comme le secrétaire Général de l’académie et qui excelle dans le montage des affaires.Avec la complicité des chefs d’établissements Lycées Route de Sétif,1000 logts ihadaden,ighil ouazoug,Aokas,les oliviers,CEM Nacéria 1 et 2,CEM Amizour,Darguina…ce virovoltant escroc et affairiste de Secrétaire inscrit les élèves exclus et délivre de faux certificats de scolarité à des élèves contre des sommes colossales qu’il partagent avec un réseau bien huilé.
    Les élus de l’APW et les députés sont tous au courant de ce fait.Qu’attendent-ils pour prendre le taureau par les cornes ?

  2. Chers amis du valeureux journal TAMURT ,nous avons du mal à croire que ces élus APW soient sincère envers leurs citoyen.Tamazight est dans notre cœur comme elle est dans le votre.Elle sera officielle grace à vous et à nous tous.
    C’est louable comme initiative.L’APW et ses élus se réveillent enfin et marquent leur présence parmi la société.Laisser les experts débattre de l’officialisation de TAMAZIGHT dans la salle des conférences de l’APW est louable en soi.
    Ce que nous ne comprenons pas par contre ,nous citoyens de la wilaya de Bejaia,c’est le fait que les élus de l’APW et autres députés de la wilaya soient restés bras ballants,alors que le secteur de l’éducation dans la wilaya subit une fulgurante descente aux enfer,par la faute du DIRECTEUR actuel de l’académie et des épouvantails de chefs de services et de bureau,intronisés tous par piston et des méthodes louches,car ils n’ont ni les diplomes universitaires,ni le niveau scolaire ,ni encore le critère d’exemplarité qui leur permettent de chapeauter un secteur clef composé d’inspecteurs ,de directeurs,de gestionnaires qui en majorité sont diplomés de grandes écoles.
    Depuis 2009 le secteur dans la wilaya a regressé de plus de 10 ans.L’environnement général du secteur est défiguré.La corruption et autres méfaits sont légion dans cette académie.Les commissions et tout les pots de vin s’échangent à la vu de tous.Le piston , le favoritisme,le harcellement sexuel des jeunes filles,le chantage sont légion.
    Le Directeur n’aimes pas recevoir les citoyens et les travailleurs du secteur,quand ils viennent souvent à l’académie pour lui faire part des multiples dérèglement qu’engendre les services de l’académie par leur gestion catastrophique des divers dossiers,notamment le service du personnel qui cultive la corruption,la triche et les falsifications de documents.Un secrétaire du Directeur qui ne sait meme pas utiser l’ordinateur et qui se présente comme le secrétaire Général de l’académie et qui excelle dans le montage des affaires.Avec la complicité des chefs d’établissements Lycées Route de Sétif,1000 logts ihadaden,ighil ouazoug,Aokas,les oliviers,CEM Nacéria 1 et 2,CEM Amizour,Darguina…ce virovoltant escroc et affairiste de Secrétaire inscrit les élèves exclus et délivre de faux certificats de scolarité à des élèves contre des sommes colossales qu’il partagent avec un réseau bien huilé.
    Les élus de l’APW et les députés sont tous au courant de ce fait.Qu’attendent-ils pour prendre le taureau par les cornes ?

  3. Chers amis du valeureux journal TAMURT ,nous avons du mal à croire que ces élus APW soient sincère envers leurs citoyen.Tamazight est dans notre cœur comme elle est dans le votre.Elle sera officielle grace à vous et à nous tous.
    C’est louable comme initiative.L’APW et ses élus se réveillent enfin et marquent leur présence parmi la société.Laisser les experts débattre de l’officialisation de TAMAZIGHT dans la salle des conférences de l’APW est louable en soi.
    Ce que nous ne comprenons pas par contre ,nous citoyens de la wilaya de Bejaia,c’est le fait que les élus de l’APW et autres députés de la wilaya soient restés bras ballants,alors que le secteur de l’éducation dans la wilaya subit une fulgurante descente aux enfer,par la faute du DIRECTEUR actuel de l’académie et des épouvantails de chefs de services et de bureau,intronisés tous par piston et des méthodes louches,car ils n’ont ni les diplomes universitaires,ni le niveau scolaire ,ni encore le critère d’exemplarité qui leur permettent de chapeauter un secteur clef composé d’inspecteurs ,de directeurs,de gestionnaires qui en majorité sont diplomés de grandes écoles.
    Depuis 2009 le secteur dans la wilaya a regressé de plus de 10 ans.L’environnement général du secteur est défiguré.La corruption et autres méfaits sont légion dans cette académie.Les commissions et tout les pots de vin s’échangent à la vu de tous.Le piston , le favoritisme,le harcellement sexuel des jeunes filles,le chantage sont légion.
    Le Directeur n’aimes pas recevoir les citoyens et les travailleurs du secteur,quand ils viennent souvent à l’académie pour lui faire part des multiples dérèglement qu’engendre les services de l’académie par leur gestion catastrophique des divers dossiers,notamment le service du personnel qui cultive la corruption,la triche et les falsifications de documents.Un secrétaire du Directeur qui ne sait meme pas utiser l’ordinateur et qui se présente comme le secrétaire Général de l’académie et qui excelle dans le montage des affaires.Avec la complicité des chefs d’établissements Lycées Route de Sétif,1000 logts ihadaden,ighil ouazoug,Aokas,les oliviers,CEM Nacéria 1 et 2,CEM Amizour,Darguina…ce virovoltant escroc et affairiste de Secrétaire inscrit les élèves exclus et délivre de faux certificats de scolarité à des élèves contre des sommes colossales qu’il partagent avec un réseau bien huilé.
    Les élus de l’APW et les députés sont tous au courant de ce fait.Qu’attendent-ils pour prendre le taureau par les cornes ?

  4. L’APW de BEJAIA est pour l’officialisation de notre langue TAMAZIGHT.C’est un bon point à citer,espèrant que l’ensemble des élus les rejoignent.
    Le secteur de l’éducation dans la wilaya est à la traine de puis l’arrivée de ce Directeur de l’éducation à la tete de l’académie.
    Qu’attendez vous d’un Directeur de l’éducation qui passe des soirées dans les cabarets et les boites de nuit de la cote Est de Bejaia ?
    La situation dans le secteur a atteint un seuil de dégradation à tout point de vu au point que tout les fonctionnaires et notamment les professeurs chévronnés de matières essentielles ont tous déposé leur dossiers de retraite meme sans condition d’age.
    L’environnement dans le secteur est dégradé à jamais .
    A voir qui est DIRECTEUR de l’académie et qui est chefs de service et chef de bureau et meme fonctionnaire dans cette institution,personne n’aura plus envie de travailler.Sans compter le travail qui est baclé par les maladresses et l’incompétence,le lasser aller et la corruption qui ont élu domicile dans cette institution.
    Alors,en plus d’officialiser la langue TAMAZIGHT ,il est demandé aux élus de nettoyer cette institution pourrie pour remettre le secteur au travail.

    • Les Kabyles sont réduits à décerner des bons points a des Kabyles comme eux parce que ces derniers sont pour l’officialisation de Tamazight… Et pourquoi pas des médailles parce qu’ils ne disent pas qu’ils sont chinois ?

      Il faut savoir que ces Kabyles a qui on décerne des bons points ne reconnaissent pas le Peuple Kabyle. Pour eux le Peuple Kabyle n’existe pas, et le drapeau Kabyle ou Amazigh n’a même pas sa place dans cette APW. Les délibérations et les documents de cette APW ne sont pas écrits en Kabyle mais bien en langue arabe. Cette APW est un appendice du pouvoir algérien, elle est la pour apporter une caution démocratique à un pouvoir assassin. Elle est le manche de la hache avec laquelle le pouvoir massacre les Kabyles. Je ne vois pas pourquoi dire du bien de ces gens qui refusent, tout comme le pouvoir central d’Alger, l’organisation du référendum en Kabylie.

  5. L’APW de BEJAIA est pour l’officialisation de notre langue TAMAZIGHT.C’est un bon point à citer,espèrant que l’ensemble des élus les rejoignent.
    Le secteur de l’éducation dans la wilaya est à la traine de puis l’arrivée de ce Directeur de l’éducation à la tete de l’académie.
    Qu’attendez vous d’un Directeur de l’éducation qui passe des soirées dans les cabarets et les boites de nuit de la cote Est de Bejaia ?
    La situation dans le secteur a atteint un seuil de dégradation à tout point de vu au point que tout les fonctionnaires et notamment les professeurs chévronnés de matières essentielles ont tous déposé leur dossiers de retraite meme sans condition d’age.
    L’environnement dans le secteur est dégradé à jamais .
    A voir qui est DIRECTEUR de l’académie et qui est chefs de service et chef de bureau et meme fonctionnaire dans cette institution,personne n’aura plus envie de travailler.Sans compter le travail qui est baclé par les maladresses et l’incompétence,le lasser aller et la corruption qui ont élu domicile dans cette institution.
    Alors,en plus d’officialiser la langue TAMAZIGHT ,il est demandé aux élus de nettoyer cette institution pourrie pour remettre le secteur au travail.

  6. Chers amis du valeureux journal TAMURT ,nous avons du mal à croire que ces élus APW soient sincère envers leurs citoyen.Tamazight est dans notre cœur comme elle est dans le votre.Elle sera officielle grace à vous et à nous tous.
    C’est louable comme initiative.L’APW et ses élus se réveillent enfin et marquent leur présence parmi la société.Laisser les experts débattre de l’officialisation de TAMAZIGHT dans la salle des conférences de l’APW est louable en soi.
    Ce que nous ne comprenons pas par contre ,nous citoyens de la wilaya de Bejaia,c’est le fait que les élus de l’APW et autres députés de la wilaya soient restés bras ballants,alors que le secteur de l’éducation dans la wilaya subit une fulgurante descente aux enfer,par la faute du DIRECTEUR actuel de l’académie et des épouvantails de chefs de services et de bureau,intronisés tous par piston et des méthodes louches,car ils n’ont ni les diplomes universitaires,ni le niveau scolaire ,ni encore le critère d’exemplarité qui leur permettent de chapeauter un secteur clef composé d’inspecteurs ,de directeurs,de gestionnaires qui en majorité sont diplomés de grandes écoles.
    Depuis 2009 le secteur dans la wilaya a regressé de plus de 10 ans.L’environnement général du secteur est défiguré.La corruption et autres méfaits sont légion dans cette académie.Les commissions et tout les pots de vin s’échangent à la vu de tous.Le piston , le favoritisme,le harcellement sexuel des jeunes filles,le chantage sont légion.
    Le Directeur n’aimes pas recevoir les citoyens et les travailleurs du secteur,quand ils viennent souvent à l’académie pour lui faire part des multiples dérèglement qu’engendre les services de l’académie par leur gestion catastrophique des divers dossiers,notamment le service du personnel qui cultive la corruption,la triche et les falsifications de documents.Un secrétaire du Directeur qui ne sait meme pas utiser l’ordinateur et qui se présente comme le secrétaire Général de l’académie et qui excelle dans le montage des affaires.Avec la complicité des chefs d’établissements Lycées Route de Sétif,1000 logts ihadaden,ighil ouazoug,Aokas,les oliviers,CEM Nacéria 1 et 2,CEM Amizour,Darguina…ce virovoltant escroc et affairiste de Secrétaire inscrit les élèves exclus et délivre de faux certificats de scolarité à des élèves contre des sommes colossales qu’il partagent avec un réseau bien huilé.
    Les élus de l’APW et les députés sont tous au courant de ce fait.Qu’attendent-ils pour prendre le taureau par les cornes ?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici