Abdelmalek Sellal : « Pas d’officialisation de la langue Tamazight ! »

23

ALGERIE (Tamurt) – La langue Tamazight ne sera pas officialisée en Algérie. Elle ne sera jamais reconnue par le régime raciste d’Alger. C’est Abdelmalek Sellal, premier ministre, qui a annoncé cette décision prévisible. N’ayant rien de sérieux à avancer pour justifier cette position, il a simplement expliqué que des raisons techniques empêchaient d’élever la langue de Massinissa au statut de l’officialisation.

On se demande pourquoi, en 1962, il n’y avait aucun obstacle technique pour l’officialisation de Tamazight ? Et maintenant oui. Tout d’abord, les Kabyles, seuls à revendiquer la reconnaissance de leur langue, ont cessé de quémander au régime le statut officiel de Tamazight. Les temps ont changé. Les Kabyles ont bien compris que leur langue n’aura sa véritable place et reconnaissance que dans un Etat Kabyle, ce qui est politiquement logique.
Les décideurs continuent d’user de tous les stratèges afin de gagner du temps et parvenir à arabiser toute la société algérienne. Ils ont débloqué des sommes faramineuses pour ériger de nombreuses mosquées en Kabylie. L’arabe est devenue la seule langue utilisée dans les écoles, l’administration et dans toutes les institutions étatiques. C’est la même politique que le régime algérien a utilisé depuis 1962, une politique héritée bien sûre du régime colonial français.
« Une seule et unique solution est possible pour sauver notre langue. Nous sommes dans l’obligation d’arracher l’indépendance de la Kabylie. Nous n’avons rien à attendre du régime de Oujda » , a précisé un militant du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK).

Saïd F..info

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici