Football : – L’US Béni-Douala honorée par l’APW de Tizi-Ouzou

14

AT DOUALA (Tamurt) – Le club de football, Union Sportive de Béni-Douala (USB), qui évolue en inter-ligue, a fait sensation au cours de cette saison footballistique. C’est ce club rural qui, en dépit de l’extrême modestie de ses moyens, a remporté le titre de champion dans sa catégorie. Et encore deux saisons sur cette formidable lancée, l’USB accèdera en première division.

Pour cette formidable performance, l’APW de Tizi-Ouzou, à sa tête, Haroun Hocine, a honoré aujourd’hui ce club prometteur par un déjeuner servi au restaurant officiel de la wilaya.
A cette cérémonie qui s’est déroulée dans un cadre parfaitement convivial, étaient présents beaucoup d’élus APW, à leur tête, Haroun Hocine, des représentants de la société civile et des gens du monde sportif ainsi que la famille journalistique.

Dans un petit discours prononcé pour la circonstance, Haroun Hocine a annoncé que l’institution qu’il préside octroiera une enveloppe financière de 5. 000.000, 00 Da à l’USB à titre d’aide et d’encouragement pour ses bons résultats.
Le président de la première institution élue de la wilaya de Tizi-Ouzou, qui n’a pas manqué de souligner « l’honneur et la joie qui nous a procurés ce club d’Ath-Douala », a insisté pour qu’une partie de cette aide financière soit réservée comme prime aux joueurs « qui ont su donner le meilleur d’eux-mêmes pour honorer notre wilaya ».

En ce qui le concerne, Sid-Ali Zemerli, un élu, à déclaré spécialement à Tamurt.info que « nous, les élus de l’APW, mènerons un combat de sorte à ce que les clubs comme l’US Béni-Douala et le club d’Azazga, dont les performances sportives et la persévérance sont avérées, bénéficient des mêmes aides financières que la JSK ».
Sid-Ali Zemerli dont la politique sportive fait sa grandeur et son poids estime que l’aide et la reconnaissance aux clubs qui ne cessent de fournir des efforts sont les meilleurs garants d’une pratique footballistique exponentielle.

En ce qui concerne toujours Haroun Hocine, l’homme n’a pas caché les moyens financiers de la wilaya de Tizi-Ouzou qui sont limités. « Le BS (budget supplémentaire) de l’année 20I3, a-t-il annoncé devant l’assistance, a subi une forte baisse par rapport à l’année d’avant (20I2) ». En effet, le BS de la wilaya de Tizi-Ouzou pour l’année 20I2 était de 93 milliards de centimes alors que celui de 20I3 n’était que de 35 milliards de centimes. L’ensemble de l’enveloppe financière réservée aux associations culturelles et sportives n’est que de 4 milliards de centimes. Et Dieu seul sait que l’USB, a besoin à elle seule, beaucoup plus que 4 milliards de centimes. En effet, son stade est loin d’être terminé. Même les travaux portant sur la construction des gradins ne sont pas achevés. Et le problème n’est pas d’ordre technique mais bel et bien financier.

Les seules recettes dont bénéficie l’USB proviennent d’âmes généreuses dont le célèbre industriel Rabrab. Celui-ci a fait don à ce club amateur d’une enveloppe de 2 milliards de centimes. Pour le donateur, c’est beaucoup mais pour le club, c’est peu. Il faudrait dès lors d’autres mécanismes pour permettre à nos clubs sportifs de se propulser vers les cimes. Il faut relever que l’USB n’est pas le seul club à subir la disette financière. Même le club d’Azeffoun vit la même situation. S’il est vrai que l’honneur et la fierté sont des socles non négligeables pour l’avancée footballistique mais restent cependant insuffisants quant à la longue longévité d’un club sportif, surtout en tant que club performant et productif.

Addenda : L’USB est présidé par M. Hocine Ammane; l’entraîneur : Karim Kaced et le manager général : Abdennour Azem. Les joueurs sont au nombre de 25.
Ressources du club : dons des bienfaiteurs.

Said Tissegouine

14 COMMENTAIRES

  1. hey,
    It’s ath Douala not Béni-Douala , what’s happen to this journalist Saïd Tissegouine of this news paper?
    Let’s know if there’s a kabylian information web site ? Massila from the washington too.

  2. il faut que nous aidions cette grande équipe afin de faire une percée a la nationale et honorer la Kabylie toute en gardant le flambeau de la JSK des années 70 et 80

  3. Y avait déjà déjà un club de cette localité qui s’appelait OCAD (olympic club ath douala) et j’aurai souhaité que cet actuel club reprenne l’appellation de ce club disparu. Qui dit que ce n’est pas un coup orchestré contre tout symbole kabyle?

  4. Un certain temps il y avait un autre club du même patelin et qui portait joli nom OCAD(olympic club ath-douala),mais où est-il maintenant?Y -t-il un coup monté contre pour son appellation ath et non béni? Pour ma part je propose à ce que ce USB reprenne le nom de ce club disparu OCAD pour remettre les pendules à l’heure.

  5. azul felawen !
    thanemirth nwen ayizmawen nefrah mara yiswen thanemirth dhaghen i haroun hocine
    akedh hocine ammam ,aken ma thelam ak nhemlikoun nestzoukhou yiswen noukni aqlagh yidhwen alama neghli vive matoub lounes vive usb vive(djurdjura ) vive imazigh en vive la jskabylie !!!
    mais quand à hannachi sachez bien mes freres qu’il mérite une guillotine!!!

  6. Merci de bien préciser le nom exact :ath douala et non le denomination arabophone beni douala!!
    et moi qui croyait que vous defendez la langue kabyle!!!!!!!!!!!
    lisez au moins les maillots des joueurs !

      • oui mon frère c athdouala les Lions de Djurdjura ce n est pas beni-hannachi ce fils de harki nath yirathen vive usb vive lounes matoub vive jskabylie mais pas beni-hannachi!!!

      • parce qu’ils n’arrivent pas à se desarabiser dans leur tête.

        l’islamo-araberie algérienne leur colle à la peau.

        • Arrêtes de parler des choses qui te dépasse la mécréante ignare, Tu ne sais même pas de quoi il retourne et tu la ramène, Porter le nom de beni douala est une obligation vis à vis des autorités et pas une question de choix.
          Comme quoi l’intelligence et le savoir n’est pas une question de religion ou de croyance.

      • Tout simplement c’est beni douala qui est exigé par l’administration colonial c’est tout, C’est comme les produits fabriqué en Kabylie qui comportent de l’arabe sur les emballages c’est une exigence de l’administration sinon les usines fermeront.
        Sinon pour celui qui parle de Djurdjura, Les enfants et la région n’Ath Dwala sont fier de leur club, de leur région et des enfants qu’elle a enfanté et le Club porte bien son nom.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici