A la veille du mois de ramadan, des islamistes appellent à l’interdiction de la baignade

32

KABYLIE (Tamurt) – A la veille de chaque saison estivale, ils se distinguent par des comportements incompréhensibles sinon insolites. Cette année, puisque la saison estivale coïncide encore avec le mois de ramadan, des Islamistes, dans des mosquées de Tizi-Ouzou fréquentées par des Salafistes, ont lancé des appels aux autorités et aux services de sécurité d’interdire tout simplement la baignade la journée durant cette période de jeûne des musulmans.

« Un groupe d’Islamistes mène une campagne de sensibilisation dans les mosquées et dans les milieux salafistes pour convaincre les services de sécurité d’interdire la baignade durant la journée pour ce mois de ramadan, car pour ces islamistes, une personne se rendant à la plage est un non-jeûneur donc, en d’autres termes, un mécréants à punir. Ils ont fait subir des pressions terribles pour que les Imams tiennent des prêches dans ce sens. Certains extrémistes ont même proposé de s’organiser en patrouille et de chasser les non-jeûneurs sur les plages à Tizi-Ouzou et à Boumerdès », nous a raconté un habitant de la ville de Tizi-Ouzou, pratiquant de la religion musulmane, mais qui a tenu à dénoncer l’intolérance de ces extrémistes.

Notons que l’année dernière et durant le mois de ramadan des milliers de Kabyles, hommes et femmes, se sont rendus sur les plages le plus normalement de monde. Le mur de la peur et du tabou est cassé dans cette région où les habitants sont connus pour leur laïcité.
Les pratiquants musulmans, qui sont nombreux aussi, observent le jeûne sans se soucier des autres. Les chrétiens, également, pratiquent leur culte en dépit de la répression des autorités. Le peuple Kabyle est tolérant, il mérite juste un Etat indépendant et un régime démocratique et laïc.

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici