Tourisme à Aokas – la police insiste pour prendre le terrain d’un investisseur

0

Dans une lettre adressée au wali de Bougie, un investisseur, dans le domaine du tourisme, attire son attention au sujet du comportement du directeur du tourisme.
Il accuse ce dernier de l’intimider et de vouloir le priver de son assiette de terrain, au niveau de la zone d’extension touristique d’Aokas, au profit de la police.

Par une correspondance, n° 0145, datée d’avril de l’année en cours, le directeur du développement industriel et de la promotion de l’investissement du ministère a informé ce dernier de l’avis favorable réservé à sa demande d’investissement. Or, sur une demande insistante des services de la police, le directeur du tourisme convoquera le 11 du mois en cours l’investisseur pour l’informer de la décision de procéder au changement du site au motif que la police veut aménager et étendre son centre de repos, mitoyen de l’assiette de terrain accordée.

Selon l’investisseur, le directeur du tourisme l’aurait menacé de rejeter son dossier s’il refuse un compromis. Il lui a été clairement proposé de se désister au profit de la police en contrepartie d’un autre terrain à Boukhelifa.

L’investisseur, natif de la localité voisine de Tichy, projette de réaliser un hôtel sportif avec toutes les commodités sur un terrain d’assiette d’uen superficie de 25.000 m².
Pour une enveloppe globale de près de dix millions de dinars, le projet pourvoira la région de plus d’une centaine de postes d’emploi.
Le centre de loisirs et de repos de la police, qui a été inauguré depuis plusieurs années, n’a pas recruté un seul jeune de la région.

Quel est le projet profitable à la région et quel est celui profitable à la mafia d’Alger ? La question ne se pose même pas.

De Bougie, Amaynut.info

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici