Saïd Bouteflika s’oppose à la réalisation d’un aéroport à Tizi-Ouzou

32

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Saïd Bouteflika porte une haine viscérale envers la Kabylie. Le projet de la réalisation d’un aéroport en Kabylie, évoqué depuis 2010, est définitivement annulé. Un député de Tizi-Ouzou affirme que le frère du président de la République, Saïd Bouteflika, a posé son veto contre la réalisation de ce projet en Kabylie.

« Les Kabyles ont déjà un aéroport à Béjaïa et c’est suffisant », aurait déclaré Saïd Bouteflika qui a recommandé aux responsables du ministère des transports et ceux des travaux publics de ne plus évoquer ce sujet et de le délocaliser ailleurs.

Les tentatives de réaliser cet aéroport au moins à Tuβiret sont tombées également à l’eau. Saïd Bouteflika s’est opposé à la réalisation de nombreux de projets en Kabylie. Lui, qui est l’homme fort de régime, n’a jamais bougé le petit doigt lorsque les Kabyles tombaient sous les balles assassines des services de sécurité entre 2001 et 2003. On dit même que c’est ce « petit Hitler » qui s’oppose à l’officialisation de Tamazight en Algérie. Sa haine envers cette région s’explique certainement par l’opposition du peuple Kabyle au régime raciste du clan de Oujda depuis 1962. D’ailleurs, les résultats des élections présidentielles confirment le rejet des Kabyles pour son frère d’abord et pour tout le régime. « La dernière décision prise par Saïd Bouteflika contre la Kabylie est d’abord l’annulation de cet aéroport à Tizi-Ouzou, et le refus de reconnaître les martyrs de la démocratie du FFS de 1963 », ajouta notre source.

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici