Une réunion pour discuter du cas des réfugiés subsahariens aura lieu demain à Bougie : La Ligue Des Droits de l’Homme appelle les autorités à protéger les réfugiés subsahariens

5

BOUGIE (Tamurt) – La Ligue des Droits de l’Homme (aile Zehouane) de son coté a profité de cette occasion pour appeler dans un communiqué, parvenu à notre rédaction , l’état algérien à protéger les migrants subsahariens et syriens. « L’état doit intervenir pour apporter de l’aide. ils s’agit d’un drame humanitaire, la société civile, politique, les médias sont aussi interpellés pour venir en aide mais aussi sensibiliser la population sur les risque de discriminations, la stigmatisations et le racisme a l’encontre de ces migrants », indique la LADDH qui ajoute « nos migrants dans l’autre rive (Europe) en savent un bout »

A noter que les comportements racistes envers ces réfugiés qui ont fuit la guerre, se multiplient de plus en plus en Algérie. En plus des insultes et de la violence verbale envers ces migrants en situation très vulnérable, ces migrants sont aussi victimes d’agressions physiques. Pendant le mois d’aout, des réfugiés subsahariens, qui se trouvaient à Gué de Constantine, à Alger ont été victime d’une attaque des habitants de la région. Les réfugiés ont été agressé, leur campement été détruits et leurs objets ont été transportés dans des camions et jetés à l’extérieur de la ville algéroise. A Annaba, la même chose s’est déroulée ou des jeunes ont attaqué un groupe de réfugiés en plein jour sous le regard de tout le monde.

5 COMMENTAIRES

  1. Les Algériens sont des veaux pour se laisser ainsi envahir et laisser dégrader leurs villes par des cohortes de mendiants professionnels organisés en filières depuis Arlit au Niger. Ce ne sont pas des réfugiés de guerre ni de la famine, et leur propre gouvernement les réclame car il estime que leur présence en Algérie atteint à la dignité de leur pays.
    Boutéflika leur déroule le tapis rouge et refuse de les renvoyer à leurs petites affaires au Niger, sans doute que cela l’arrange de mettre sous le nez des Algériens des gens plus  » malheureux  » qu’eux par comparaison, histoire de calmer un  » printemps arabe »en Algérie. Tolérer des dizaines ou centaines de milliers de mendiants venus de l’étranger dans le but exprès de mendier est une situation sans précédent dans l’histoire des peuples modernes. Si Boutef refuse de les expulser c’est bien parce que ça l’arrange. C’est donc aux populations de s’en occuper, comme cela s’est fait dans plusieurs endroits du pays.

  2. D’abord, on se demande qui a ramené ces réfugiés jusqu’au nord du pays et particulièrement dans certaines grandes agglomérations, Ils n’ont tout de même pas parcouru seuls un peu plus de 2000 Km, donc leur déplacement est bel et bien organisé. La question c’est de savoir dans quel but cette opération est effectuée?

    Ensuite, ces pseudo-réfugiés sont, en majorité, originaires du Niger, pays qui n’est pas en guerre. Maintenant, s’ils ont fui leur pays au motif de famine, ceci ne justifie aucunement leur présence dans les grandes agglomérations du nord du pays et encore moins en Kabylie. Tout au plus, il devraient s’établir dans l’une des wilaya du grand sud. Et pour cause, le climat leur est favorable, ils bénéficient des grands espaces qui sied parfaitement à leur âme de nomades et peuvent à tout moment retourner chez eux.

    Le problème posé par ses réfugiés est crucial et d’une grande importance et à ce niveau de réflexion, on ne peut se permettre de céder au sentimentalisme primaire, il faut savoir raison garder et prendre conscience des conséquences qui peuvent en découler de cette situation.
    Qui va prendre en charge ses réfugiés,
    Qui va assurer leur sécurité,
    Comment vont-ils évoluer dans un environnement qui leur est hostile,
    Quel avenir peuvent-ils espérer dans un pays constamment instable et qui peut chavirer d’un moment à l’autre?

    La solution est que les pouvoirs publics les rapatrient par avion cargo ou par route, peu importe, vers les frontières et de leur laisser le choix de demeurer sur le territoire national dans le grand sud ou de retourner chez eux. Tout le reste n’est que pur perte de temps et autres spéculations.

    • LES Refugiés font partie de la stratégie du clan d’OUJDA et de la JUNTE CRIMINELLE question de noyer
      tous les forfaits et leurs CRIMES, ainsi pensent-ils faire diversion pour faire oublier tous les crimes et les actes les plus abjects les uns que les autres ,dont ils sont les commanditaires et les coupables en même
      temps,c’est le cas des milliers de BÈDOUINS… ÈGYPTIENS ..PALESTINIENS….SYRIENS… JORDANIENS
      et toute la sale VERMINE ARABE….QU’ils ont installé en KABYLIE en vu d’ÈTOUFFER en long terme et
      ÊTRE MAJORITAIRE…pour ÈCRASER et casser du KABYLE;;à commencer par ..l’ÈCOLE.; et la culture;
      qui constituent les fondements d’un PAYS LIBRE et SOUVERAIN…ET tous lesISLAMO-CRIMINELS SONT
      DEVENUS DES PROFÈSSEURS et Enseignent dans nos ÈCOLES ce que dicte le CHARLATANISME….
      Une SEULE ALTERNATIVE….AHLALAS….AUX ARMES CITOYENS…SAUVONS LA PATRIE…

  3. COMMENT LES RÉFUGIÉS ARABES SONT BIENT TRAITÉS COMME LES PALESTINIENS ET SAHRAOUI , ILS ONT UN DROIT PLUS MEILLEURE QU´UN ALGERIEN ET MIEUX QU´UN SALAIRE D´UN FONCTIONNAIRE ALGERIEN .
    ICI VOUS VOYEZ L´INDIFFERENCE ???? PARCEQUE ILS SONT DES AFRICAINS ET DES INDÉSIRABLES DE BACHAR ASSAD ( LEUR ALLIÉ INDISCUTABLE , COMME SADDAM , KADDAFI ,
    LES STALINIENS ) , ILS AIMENT INGÉRER DANS LES REVENDICATIONS LIBÉRATRICE SURTOUT
    NON ARABES ! À L´OPPRIME ET L´AIDE DE L´OPPRIMEUR ET UN SOUTIENT PHYSIQUE ET LOGISTIQUE ET POUR LE MORALE EST UN INJUSTICIER ET DÉMANT DE CARACTÉRACTÈRE ,

  4. On entend moins souvent la LADDH quand il s’agit de défendre les droits des amazighs sur leur territoire ancestral et ça ne m’étonne absolument pas venant de sa part !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici