Culture : Entretien avec Djamal ABBANE du groupe IMAZƔAN

6
Musique
musique

Tamurt.info : Azul fell-ak! Voulez-vous présenter votre groupe à nos lecteurs et nous expliquer d’où vient ce nom « IMAZƔAN » ?

D.ABBANE : Azul ! IMAZƔAN est un nom que nous avons choisi à notre groupe et que nous avons dérivé de TAMAZƔA. IMAZƔAN a vu le jour en 1997 en enregistrant son premier album. Nous voulons, par la création de ce groupe de chant kabyle engagé, joindre l’utile – le combat amazigh en général et kabyle en particulier- à l’agréable – la douceur et les bienfaits de la musique-. Nous voulons, à travers la chanson, dénoncer l’injustice que subit notre patrie (la Kabylie) depuis plus de 50 ans de la part du régime colonial d’alger. Nous étions cinq (5) éléments dans le groupe jusqu’en 2002. Maintenant nous ne sommes plus que deux : Jugurtha BENADJAOUD et moi. Notre premier album intitulé « Yebrir » est sorti en 1997. Il contenait six (6) chansons dont Yebrir, Herri ay ul-iw, Tilufa, Imazɣan, Ilmezyen et Agdud. Le second est sorti en 2003. Il comptait quatre (4) chansons en kabyle : Tilelli, Imusnawen, Idurar-nneɣ et Tafsut ; et deux (2) autres en langue française : Algéria et Le Cauchemar. Et nous voici avec notre dernier album qui vient d’être édité en septembre dernier. Ce dernier est intitulé « Tudert i teqbaylit ». Il compte sept (7) chansons et un instrumental.

Tamurt.info : Pourquoi vos deux premiers albums sont-ils passés presque inaperçus ?

D.A‎BBANE : En 1997, nous n’avions pas de moyens de communication kabyles qui assument pleinement notre combat pour les libertés et les droits. Les moyens de communication existant à l’époque, aussi bien la presse écrite que les médias lourds, tels que Radio Soummam, Chaine 2 nous ont systématiquement censurés. Ce qui a fait que notre produit est resté en souffrance dans les étales de quelques rares boutiques kabyles. De nos jours, nous avons internet d’où l’émergence de sites et autres journaux électroniques comme www.tamurt.info qui vient de nous ouvrir ses colonnes pour qu’enfin nous puissions nous exprimer en toute liberté et transparence.

Tamurt.info : Pouvez-vous nous parler un peu sur votre dernier album ?

D.ABBANE : Notre dernier album intitulé « Tudert i teqbayli » qui est sorti en septembre dernier compte sept (7) chansons et un instrumental. C’est un album que nous avons produit avec nos propres moyens ( à compte d’auteur). Par ce dernier travail, en plus de la musique, nous réitérons notre dénonciation du régime colonial d’alger et sa politique négationniste et génocidaire à l’égard de notre peuple (peuple kabyle NDLR). Nous essayons d’apporter notre petite pierre à l’édification de la nation kabyle.

Tamurt.info : Quels sont vos projets dans l’avenir ?

D .ABBANE : Nous sommes en train de préparer un quatrième album qui sera complètement dédié au combat du peuple kabyle pour sa liberté. Bien sûr, nous tenons à rappeler aux lecteurs de tamurt.info que nos deux premiers albums seront réédités avec certaines améliorations aussi au plan musical qu’au plan textuel.

Tamurt.info : Votre dernier mot …

D .ABBANE : Je saisie l’occasion pour lancer un appel à tous les kabyles dignes de ce nom d’aller en rangs serrés, la main dans la main pour arracher notre droit de vivre en tant que nation libre et souveraine. Je remercie chaleureusement le journal électronique Tamurt.info de nous avoir donné cette chance de nous exprimer librement à travers ses colonnes.

Entretien réalisé par A. A.

6 COMMENTAIRES

  1. vous voulez faites la promotion de ce groupe mais vous ne prenez même le soin de faire connaître une de ses chansons.. Où écouter ce groupe fantome?

  2. Azul

    Ma Question sur  » IMAZƔAN  » <-------> [ i + mazɣ + an ] alors que normalement en singulier [ a + radical = amaziɣ / en pluriel : i + le radical + en = imaziɣen.
    D’autre forme nominatif : [ i + radical + a = timuzɣa = la Berberité , asmuzzaɣ = berberiser, ismazzaɣen = Berbèrisants,

    Quel est la signification de ce Mot  » IMAZƔAN  » existe-il dans d’autre variantes ?

    je n’est jamais vu cette forme nominatif dans toute les variantes amazigh est-il une erreur de la part de ce soit disant Artiste comme celui qui se nomme déjà  » ANDAZ UZAL  » .

    Les conséquences de ce genre de pratique, de massacre de la langue, se généralise à la vitesse vertigineuse si l’Artiste à réussi d’entrer son Nom  » IMAZƔAN  » dans l’esprit collectif.

     » IMAZƔAN  » si il n’avait pas un sens, c’est qu’un intrus qui va semer la confusion et réduire la langue à un barbarisme barbare. Ce qui veut dire insulter des milliers de générations de Grammairiens , de Linguistes et d’enseignants jusqu’au traces des pierres de TASILI NAGER.

    Nous somme dans l’époque où nous avons les instruments de la langue amaziɣ nous devons l’écrire soigneusement c’est une marque d’attachement à cette langue sinon c’est que mensonge et mépris de notre part à son égard ( tamaziɣt).

    La réponse SVP Merci

    Qqaṛen s teqbaylit :

     » Win yesnen yettcawaṛ winna d cci

    Win yesnen ur yettcawaṛ winna d azgen n cci

    Win ur nessin ur yettcawaṛ winna d ulaci  »

    Ceci c’est qu’une stimulation des esprits sans rancune.

    • Le développement de langue kabyle s´est cea prise en charge qui fait défaut, les traveaux qui ont été effectué dans les années 50, n´a pas donnés les résultats tangible non seulement sur le plan de l´écriture et de la lecture(!,?,) mais aussi la logique du savoir scientifique(+,->,=< / *0 9 ,%).Cette langue avait complètement cédé sa place aux profit de la politique de l´arabisation du parti unique ,vu le contexte marginalisant le quel elle a survecu, alors justement afin de la faire revivre , le pays kabyle ne peut pas s´en passé de se constitué en État . Le constat actuel et avenir, nous dira si le MAK a raison ou non!!

  3. tanmirt tameqrant je ne sais pas si vos albums sont disponible ici en kabylie j’irais les achetés. bon courage et bonne continuation a mass ABANE.

  4. tanmirt tameqrant je ne sais pas si vos albums sont disponible ici en kabylie j’irais les achetés. bon courage et bonne continuation a mass ABANE.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici