Chute libre des prix du pétrole, l’Algérie menacée par une crise économique

6
Les hydrocarbures Algérie
Les hydrocarbures Algérie

ALGERIE (Tamurt) – C’est le moment ou jamais pour la Kabylie de se dissocier de cette « nation » préfabriquée par le colonisateur français. La Kabylie qui a perdu sa souveraineté depuis 1871 doit prendre son destin en main. Quel sera l’avenir de cette Algérie sans les recettes du gaz et du pétrole ? Déjà avec des milliards de dollars dans les caisses, les Algériens ont vécu toutes les misères, le scenario de la crise économique, des années 1980 est toujours vivace dans la mémoire de tous les citoyens.

Alors que dire maintenant que la crise s‘annonce plus aigue et surtout très longue ! La Kabylie pourra s’en sortir toute seule sans le reste de toute l’Algérie. C’est une région qui recèle d’abord des richesses naturelles, comme l’eau, et une richesse humaine (matière grise), sans parler des potentialités touristiques ainsi que sa situation géographique qui longe la méditerranée et sa proximité avec l’Europe.

La Kabylie sera certainement la région qui orchestra les conséquences les plus néfastes et les plus accrues de la chute des prix des pétroles. Les Kabyles sont appelés, avant qu’il soit trop tard, à se dissocier de l’Algérie.
Il n’est guère utile de rappeler ici que les richesses naturelles de la Kabylie font objet de convoitise de la part du régime raciste d’Alger. Citons, entre autres le pillage du sable, l’exploitation du gaz du schiste, la guerre contre dame nature ou les services sécuritaires « effacent » annuellement des superficies importantes de patrimoine forestier en Kabylie, sans parler de l’envoi de terroristes dans cette région.

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici