Accusé de trafic de sable à Tizi-Ouzou – Deux camionneurs derrière les barreaux

2
sable

Les services de la gendarmerie algérienne ont procédé hier à l’arrestation de deux chauffeurs de camions, dans un barrage à Boukhalfa, un village situé à 10 km vers l’ouest de la ville de Tizi-Ouzou. Leur délit : trafic de sable. Ils sont placés derrière les barreaux. Les deux camionneurs seront jugés et ils risquent au mois cinq ans de prison ferme.

Ils sont, selon notre source, des pères de famille, l’un de la localité de Tizi Rached et l’autre de la ville de Tizi-Ouzou. Les deux camions sont aussi saisis pour une durée de trois ans au moins. L’interdiction de l’extraction de sable de la rivière de Sébaou est réservée aux simples citoyens de Kabylie, mais pas pour les nababs proches du régime d’Alger, à l’image de président de la JSK Moh Chréif Hannaci, le patron de l’ETRHB Haddad et d’autres nouveaux riches de la région, avec la bénédiction bien sûr des services de la gendarmerie nationale, omniprésente en Kabylie.

Des sablières tournent à plein régime d’ailleurs dans la rivière de Sébaou. Une injustice grave que personne n’ose dénoncer. Des centaines de camions de sable défilent chaque jour à travers les routes de Tizi-Ouzou sans que les services de la gendarmerie ne bougent le petit doigt, par contre des simples citoyens sont jetés au cachot pour un tout petit chargement de sable. « La gendarmerie protège les patrons des sablières qui jonchent la rivière de Sébaou, mais ils jettent en prison des villageois qui tentent de gagner leur vie. Soit ils interdisent l’extraction du sable pour tout le monde soit non, la loi doit être appliquée dans sa rigueur, mais ce n’est pas le cas à Tizi-Ouzou », nous déclara un camionneur à Tizi-Ouzou.

Notons qu’au moins 20 personnes croupissent dans les geôles du régime raciste d’Alger à Tizi-Ouzou pour délit de trafic de sable.

Saïd F.

2 COMMENTAIRES

  1. Azul,

    c’est la meme politique des colonisateur depuis les romains. ceux qui sont des alliés pour alger peuvent faire ce qu’ils veulent en Kabylie.

    bientot tout seras fini.

    Assegwas Ameggaz

  2. il ya des camionneurs qui traversent les barrages sans souci car ils payent la rancon au niveau de la brigade de leur localite 50000DA par camion et par semaine somme que les chefs se partagent

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici