Fermeture de l’APC d’Azazga

0
Fermeture de l’APC d’Azazga et grève du trésor public à Tizi-Ouzou
Fermeture de l’APC d’Azazga et grève du trésor public à Tizi-Ouzou

La wilaya de Tizi-Ouzou a enregistré 804 fermetures d’institutions publiques entre 2010 à 2014, a annoncé hier le wali de Tizi-Ouzou à la fin de la session ordinaire de l’APW.

La même source affirme que le siège de la wilaya a été fermé 103 fois, les sièges de daïra 114 et les sièges des mairies 412 fois. « Les sièges de la Sonelgaz et de l’Algérienne des eaux (ADE) ont été fermés 57 fois et les routes 118 fois » a déclaré le wali devant les élus de l’assemblée populaire de wilaya.

En 2014, ces fermetures ont sensiblement baissées tente-t-il de rassurer. « Le siège de la wilaya a été fermé 14 fois, les daïras 23, les APC 95, les routes 21 et les sièges de Sonelgaz et de l’ADE ont été fermés 13 fois ».

Concernant l’affaire de l’APC d’Azazga et la grève du trésor public, Abdelkader Bouazghi ajoute : « Tizi-Ouzou risque de plonger dans irréparable ». « Toutes les tentatives entreprises par les autorités pour dénouer la situation étaient sans succès. Le citoyen est pris en otage » avant de s’interroger sur les réelles motivations des conflits qui opposent cinq villages au maire. Comme si il l’ignorait !

Quant à la grève du trésor public « 300.000 employés de différents secteurs ont leurs salaires bloqués et les entreprises chargées des différents programmes des investissements publics ne seront pas payées à cause de cette grève » a-t-il déclaré.

A en croire tous ses propos, le problème viendrait de la population. Toutes ces fermetures ont lieu en réponse au manque de considération des pouvoirs publics quant aux revendications des habitants de ces villages. Tant que la Kabylie subira les affres du gouvernement algérien, il y aura toujours des blocages d’établissements publics.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici