La plaque Slimane Azem a disparu …

0
Amrah n (place de) Siman Azem - Tamurt
Amrah n (place de) Siman Azem – Tamurt

TIZI WEZZU (Tamurt) – L’affaire a commencé quand des militants du MAK et le journaliste de Tamurt.info ont été interpelés dans la nuit du 15 au 16 avril (Kamel Chetti, Abdellah Gherab, Cheikh Amine et Saïd Tisegouine), les questions de la police coloniale lors de l’interrogatoire tournaient autour des activités du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie) en ce mois d’avril et surtout sur la question de l’inauguration de la place Slimane Azem à Tizi Wezzu qui devait se faire le lendemain. Après quelques heures d’interrogatoire, ils avaient été relâchés.

Le 16 avril 2015 aux environs de 9H Hocine Azem secrétaire du MAK aux relations extérieures fut interpelé à Iwadiyen par la police coloniale alors qu’il était en route vers Tizi Wezzu pour l’inauguration de la place Slimane Azem. Bouaziz Ait-Chebib président du MAK a été lui aussi arrêté et conduit au commisariat de Tizi Wezzu, aux environs de 11H. Ils ont été relâchés quelques heures plus tard. 12H30 le président du MAK s’est rendu à la dite place et l’a baptisée  » Place Slimane Azem  » sans poser la plaque.

Le 20 avril 2015, à 11H les trois marches grandioses ont commencé à Tizi Wezzu Vgayet et Tuviret depuis l’université de chaque ville, à l’occasion du double printemps Kabyle 1980 – 2001. Pratiquement 100 000 Kabyles ont marché pour la libération de la Kabyle du joug colonial algérien. Le MAK a profité de l’occasion pour poser la plaque sur la « place Slimane Azem  » sans qu’aucune administration coloniale n’interviennent au vue de la démonstration de force.

Hier, le 21 avril 2015, la plaque a disparu dans la nuit !!! Preuve de la force Kabyle et au même temps de la lâcheté et du manque de légitimité des algériens. Ce n’est pas cela qui arrêtera la marche vers la libération du peuple kabyle.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici