France-Algérie : Merci pour ces moments !

47
france algerie
France-Algérie une ralation d'argent pure

ALGER (Tamurt) – Quand la France sait qu’il y a de l’argent frais de disponible en Algérie, les différends diplomatiques s’estompent, les visites se multiplient,  l’entente resplendit et tout redevient normal. Mêmes les questions de souveraineté entre l’ex puissance coloniale et son rejeton passe d’entravant et de dommageable à la lune de miel. La France, prioritaire, peux s’en servir et les messieurs d’Alger pour blanchir leur argent, en toute sécurité, en rachetant des hôtels de luxe parisien. François Hollande connait bien ce pays, il y était stagiaire au consulat de France en étant étudiant à l’ENA.

Rien ne doit perturber ces moment de partage de la rente. Les négociations entre l’Azawad et le Mali qui se déroulent à Alger sont un signe précurseur de la longévité de la distribution des richesses des peuples amazigh d’Afrique du Nord par l’ex puissance coloniale et ses rejetons le Mali et l’Algérie, en l’occurrence. La France compte sur l’Algérie pour veiller sur les intérêts d’Areva et l’Algérie compte sur la France pour mater toute tentative de remise en question de ses frontières. La France, l’Algérie, le Mali ne veulent pas entendre parler d’un autre état au Mali. Une fois que ce principe est acquis, le reste n’est que pourparlers entre Maliens.

En optant pour cette politique clientélisme au lieu d’être à l’écoute des peuples, l’Algérie est entrain de creuser sa tombe. Son état de délabrement avancé ressemble à l’état de santé de son impotent président qui sous-traite le pouvoir sans aucune légitimité à son frère Said. Ce dernier, à son tour, dilapide la rente gazière et pétrolière en investissant à Paris et ailleurs dans l’espoir d’acheter le silence des puissances étrangères.

Il faut rappeler que la devise de l’Algérie provient à 98% de la rente des hydrocarbure. Cette malédiction de « l’or noir » a permis à ce pays depuis l’indépendance de disloquer la cohésion de ses peuples. Cette politique héritée de la France coloniale a emprisonné dans des frontières fictives les peuples amazigh pour les plonger dans un avenir incertain.

Il faut aussi savoir que les dirigeants algérien sont majoritairement issus de l’armé des frontières ou des anciens officiers de l’armée Française. Ils n’ont jamais réussi à faire évoluer leur pays et mettre de côté les mentalités de maquisards orgueilleux et belliqueux. Ces usurpateurs de pouvoir ont fait des peuples heureux et légendaires d’Afrique du Nord en perdition et déprimés.

Oui Monsieur Holland, l’Algérie est fidèle à la France et infidèle aux peuples amazigh qui vous ont donné une leçon d’humilité et de liberté.  Mais cela vous ne voulez pas l’entendre. Vous êtes plutôt préoccupé par autre chose. Dépêchez,  il y’a encore de l’argent tout frais à prendre avant que le prédateur chinois ne mette la main dessus. Servez-vous, Monsieur le Président !

Massi N

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici