Le cachir algerien tue

0
cachir algérien
cachir algérien

ALGER (Tamurt) – Les autorités sanitaires refuse d’informer sur la marque du cachir qui vient de faire plusieurs victimes, mortes de botulisme après avoir consommé du cachir. Dès lors, ce produit, traditionnellement apprécié en été, est évité par les consommateurs.

En plus des  baisses de ventes importantes, les producteurs de cachir sont doublement sanctionnés car la marque du cachir incriminé n’est pas citée, du coup les gens redoutent les intoxications alimentaires et ne consommeront plus de cachir, quel que soit son label. Les producteurs sérieux subissent ainsi les contrecoups de ce déficit d’information.

Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici