Le joueur algérien Yacine Brahimi refuse de se déplacer à Israël !

45

MONDE (Tamurt) – L’international de l’équipe algérienne de football, Yacine Brahimi, qui évolue au FC Porto de la première ligue du Portugal a annoncé son refus de se déplacer en Israël le 4 novembre prochain pour affronter le club de Maccabi, dans le cadre des poules de la ligue des champions européenne.

Le motif de ce refus n’est autre que le soutien de ce joueur à la cause Palestinienne. Les Algériens excellent toujours dans ce genre de racisme envers le Israéliens.

Yacine Brahimi, comme une bonne partie des algériens, ont toujours un complexe : ils veulent se montrer plus arabes que les arabes.

L’attitude de ce joueur, qui n’est pas le premier sportif algérien à refuser de se rendre en Israël, relève tout simplement d’un racisme pur et simple. Si vraiment ce joueur rejette tout ce qui est Israélien, il ne devrait, lui et ses frères algériens, ni utiliser les réseaux sociaux dont Facebook qui est une création des savants juifs, ni se soigner dans les grands hôpitaux européens gérés par les juifs.

Ce Brahimi ignore-t-il peut être que même les palestiniens se rendent en Israël, travaillent dans ce pays, se soignent dans ce pays et tissent des relations d’amitié avec les Israéliens. Ce Yacine Brahimi, et tous les autres joueurs qui ont pris par le passé une telle décision, ignorent certainement que durant la guerre de la libération d’Algérie, entre 1954 et 1962, aucun palestinien n’a aidé cette révolution même avec un centime. Le GPRA et l’ALN n’ont pas été soutenu même oralement par les autorités Palestiniennes.

Ce joueur ne représente que son pays, l’Algérie. Les Kabyles, eux, sont plus proches des sélections africaines, telle que le Niger et le Cameroun, qu’ils supportent d’ailleurs, que de l’équipe algérienne composée de racistes.
Lounès B. 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici