Le pouvoir méprise les maires

9

BOUGIE (Tamurt) – Le pouvoir d’Alger ne fait pas confiance aux maires. Alors qu’il a décidé d’autoriser la délivrance des cartes d’identité par les mairies au lieu des services des daïras qui s’en occupaient jusque là, le pouvoir a limité cette nouvelle prérogative concédée à la commune.

Ainsi donc, à partir du 1er octobre, les cartes d’identité seront délivrées par les mairies mais elles seront, paradoxalement, signées par les commis de l’état, les secrétaires généraux en l’occurrence, et le droit est dénié aux présidents des APC de les signer.

D’ailleurs cette décision a humilié quelques maires de la Kabylie qui se considèrent comme méprisés par le pouvoir d’Alger. Le maire de Tinebdar a tenu, sur sa page facebook, à dénoncer ce mépris.

Il considère cet acte comme une insulte envers les électeurs, une atteinte à la souveraineté populaire et un mépris d’un gouvernement illégitime envers les maires dûment élus par la population.

Il soulignera que les décideurs  sont complexés de leur manque de légitimité. Ils font tout pour mépriser l’élu du peuple. Il conclura en disant que depuis plus de dix jours que cette circulaire est rendu publique mais malheureusement pour le combat démocratique ni l’association des maires ni les parlementaires ni les partis politiques n’ont réagi. Pour lui, ils sont très occupés par les sénatoriales prochaines.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici