Fekhar en grève de la faim

0

GHARDAIA (Tamurt) – Le Dr Kamaleddine Fekhar a entamé, depuis une semaine, une nouvelle grève de la faim, pour dénoncer les conditions de son arrestation. Deux mois après sa détention, le militant des droits de l’homme ainsi que son compagnon de lutte Kacem Soufghanem sont en grève de la faim sans que le gouvernement algérien ne bouge d’un iota.

Cette incarcération se veut une manière de museler toute voix osant pourfendre le pouvoir d’Alger. Les griefs retenus contre les deux détenus sont entre autres l’association de malfaiteurs pour atteinte à la souveraineté de l’État algérien, à l’unité nationale, à la sûreté de l’État, d’attroupement armé et non armé et d’incitation au meurtre. Des chefs d’inculpation qui se veulent d’annihiler tout espoir de lutte pour arracher son indépendance des griffes du régime spartiate algérien.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici