Le général Tartag limoge 13 généraux

18

ALGER (Tamurt) – Le tout nouveau patron des services secrets algériens, Atmane Tartag, dit Bachir Tartag, qui a succédé au général Toufik, vient de mettre fin aux fonctions de pas moins de 13 généraux du Département du Renseignement et de la Sécurté (DRS).

Les noms et les raisons de ce limogeage ne sont pas cités pour le moment par la presse algérienne, qui a diffusé l’information hier après-midi. Le clan de Bouteflika continue donc sa purge pour contrôler toutes les institutions militaires et placer ses hommes de confiance. Tartag, qui était un proche du général Toufik, lui a tourné le dos pour s’allier avec le clan de Bouteflika. Les généraux limogés sont pour la plupart des anciens dans le corps des services secrets et sont soupçonnés de sympathie avec leur ancien patron, le général Toufik, et d’être derrière la gestion de bon nombre de partis politiques, notamment ceux qui composent la Coordination Nationale de la Transition Démocratique, chapeauté par le clan d’Ali Benflis.

Les mouvements de mutation dans les différents corps de l’armée algérienne vont certainement continuer jusqu’à assurer la succession de Bouteflika par son frère Saïd.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici