Le pouvoir algérien ferme El Watan TV

2
Le pouvoir algérien ferme El Watan TV
Le pouvoir algérien ferme El Watan TV

ALGER (Tamurt) – Des policiers se sont introduits aujourd’hui dans les locaux de la chaîne de la télévision privée algérienne, El Watan TV, pour la fermer. Le personnel qui se trouvait sur les lieux, journalistes et techniciens, ont été brutalisés et arrêtés.

Le matériel aussi a été confisqué. Les policiers, accompagnés par des agents du DRS, ont agi sous l’ordre d’un chef de daïra, un scandale et une grave atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’expression. Certes, la chaine El Watan TV est poursuivie en justice pour avoir diffusé une interview de l’ancien émir terroriste, Madani Mezrag, qui a avait défié le président Bouteflika et l’a même menacé, mais la décision de justice n’est pas encore prononcée et rien ne justifie une telle intervention musclée.

On se demande de quel droit un chef daïra, l’équivalent d’un sous préfet, ose fermer une chaîne de télévision. L’autre irrégularité, pourquoi les autorités algériennes n’ont pas poursuivi en justice le terroriste qui a proféré des menaces contre le chef de l’état ?

Si l’éthique journalistique était respectée en Algérie et s’il y avait un minimum de justice c’est Enahar Tv et Echourouk Tv  qu’il aurait fallu fermer pour racisme et appel au meurtre contre des militants kabyles. Une forme de terrorisme que tout le monde fait semblant d’ignorer.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici