Tizi Wezzu, destruction du cimetière juif de la ville d’Azzefoun

29
Tizi Wezzu, destruction du cimetière juif de la ville d’Azzefoun
Tizi Wezzu, destruction du cimetière juif de la ville d’Azzefoun

AZZEFOUN (Tamurt) – Le cimetière juif de la ville côtière d’Azeffoun, 65 km au nord de Tizi Wezzu, n’existe plus. Il a été complètement saccagé et détruit. Plus de 300 tombes sont profanées et détruites sans que personne ne bouge le petit doigt.

Les islamistes sont pointés de doigts, mais les autorités locales aussi. Les habitants de la région d’Azeffoun sont outrés devant cette situation. « Les juifs d’Azeffoun sont nous frères. Ils étaient solidaires et humbles avec nous avant de quitter la région. Respecter leurs tombes et la moindre des choses. Ce sont des fréres qu’on a contraint à quitter leur pays en 1962 », regrette un vieux de la ville de Port Guidon qui se rappelle des noms de ses amis d’enfance, juifs.

« J’ai rencontré à Paris plusieurs juifs de notre région durant les années 1980. Ils parlent à ce jour en kabyle et ils aiment leur région et leur pays », nous raconta notre interlocuteur qui est un musulman kabyle pratiquant. Des sources parlent même de la construction des immeubles à la place de cimetière juif d’Azeffoun. Un drame que les habitants de la région dénoncent haut et fort. « Les juifs de notre région étaient riches, ils aidaient les pauvres et ils n’ont jamais collaboré avec l’armée française durant la guerre de libération nationale, contrairement à ce qu’on laisse croire.

Ce sont les collaborateurs de la France qui gèrent aujourd’hui. Enfin, les juifs d’Azeffoun sont plus humains et aiment plus leur pays mieux que ces islamistes qui ont saccagé leurs tombes et détruit complètement leur cimetière », enchaîne notre interlocuteur.

Nadia iflis

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici