Le Wali de Tizi Wezzu parle enfin de l’extraction illégale du sable

3

TIZI WEZZU (Tamurt) – Le premier représentant du régime d’Alger à Tizi Wezu, le nouveau wali, a évoqué aujourd’hui, lors de conseil de wilaya, l’affaire du trafic et de l’extraction illégale du sable d’Assif N’ Sébaou.

Un trafic à grande échelle dont sont impliqués directement les services de la gendarmerie. Le wali, comme ces prédécesseurs, a promis de sévir et de sanctionner toute personne qui sera impliquée dans ce trafic. Pour étayer ses dires, le wali a affirmé même que des instructions sont d’ores et déjà données aux services de sécurités d’agir.

De telles promesses ont été faites plusieurs fois par le passé par d’autres walis, mais aucun d’eux n’a encore exécuté ses engagements. Au contre, le trafic de sable s’est accentué et d’autres sablières exploitées par de grandes mafias du sable tel que Moh El Qom ont poussé comme des champignons à Assif N’ Sébaou. Et même si vraiment ce wali veut mettre fin à ce trafic, pourquoi alors le pouvoir algérien a attendu plus de 20 ans pour réagir ?

Il est utile de rappeler que le trafic de sable est toujours était géré par les gendarmes à qui les trafiquants versent des sommes faramineuses, mais aussi aux groupes terroristes armés qui récoltent une bonne partie d’argent de ce trafic. Le pouvoir algérien a toujours fermé ses yeux.

Nadia Iflis pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici