L’officialisation de Tamazight bannie dans la nouvelle constitution de Bouteflika

16

ALGERIE (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, l’officialisation de la langue tamazight ne figure pas dans la nouvelle constitution de Bouteflika. Tamazigh est ignorée comme si elle n’existait même pas. Seule la langue arabe est considérée comme seule langue des Algériens.

Une attitude qui donnera peut être encore à réfléchir aux Kabyles qui croient encore à un avenir en commun des habitants de ce pays. Pour Bouteflika, tout le combat mené par les Kabyles pour la reconnaissance de leur langue est nul et non avenu. Toutes les personnes mortes pour tamazight ne sont même pas considérées par ce nain d’El Mouradia.

Tamazight ne sera jamais reconnue officiellement en Algérie ni par Bouteflika ni par une autre personne. Aux Kabyles d’arracher leur indépendance et de promouvoir leur langue. À eux de mettre en valeur leur culture et leur histoire. Pour l’Algérie de Bouteflika, elle est arabe et elle le restera. Il n’y a rien à attendre d’un ennemi. Sa nouvelle constitution est un énième rejet de la Kabylie. Une humiliation pour ce peuple qui a pourtant libéré l’Algérie. Seule une constitution kabyle sauvera le pays des hommes libres.

Nadia Iflis pour Tamurt

16 COMMENTAIRES

  1. ils sont fidèles à eux mêmes, il n’y a rien d’étonnant, eh bien c’est une très bonne nouvelle, car ceux qui ne veulent pas voir par opportunisme, intérêt, flegme, conservatisme, peur de l’inconnue, de l’aventure et suivre le MAK GPK, seule force sincère, constateront de quoi est capable le régime imposteur.

    Et même s’ils décidaient par miracle de la constitutionnaliser, ce serait juste pour gagner du temps, encore une fois, pour l’enterrer, la tuer à petit feu, et puis peut on leur faire confiance à un ennemi qui n’a jamais montré un seul signe de bonne volonté sur ce que nous avons de plus cher, notre langue, notre identité, bien sûr que non, ils ne sont dignes d’aucune confiance à leur accorder.
    Quoiqu’ils fassent de toutes les façons, ils sont acculés, dos au mur pour 2 raisons:

    1/ Admettons qu’ils veulent officialiser tamazight, cela veut dire la fin de leur système bâti sur le mensonge, l’illégitimité et l’imposture qu’ils ont bâti depuis plus de 50 ans, cela voudrait dire donc qu’ils se suicideraient ce qui n’est évidemment pas possible connaissant la nature du régime algérien.

    2/ Ils ne la constitutionnalisent pas, option plus que sûre, sauf retournement miraculeux du régime, ils rendront officiel par leur démarche, la mort de l’unité nationale qui d’ailleurs n’a jamais existée, ils ont fait croire qu’elle était concrète, palpable, réelle par des manœuvres, mensonges depuis l’indépendance hypothéquée —-> Le peuple Kabyle n’attend que ce faux pas de leur part, nous les attendons de pied ferme afin d’en tirer les conséquences qui s’imposent. Ils nous disent que nous voulons déchirer un pays soudé, uni ce sont eux qui le ferons, de leurs propres mains et bouches, ils seront pris à leur propre piège.
    Les partis kabyles algérianistes qui font de la revendication berbère leur fondement et leur juteux fond de commerce car ils savent très bien qu’un destin algérien à la kabylie est une voie sans issue, un mensonge, n’est que perte de temps et d’énergie mais ils ne se soucient que des avantages financiers et matériels octroyés par les algériens en contrepartie de coups portés à leurs frères et sœurs. Ces partis n’auront également plus d’arguments à faire valoir, ce sera la fin des haricots pour eux, il y’aura une épreuve de vérité car ils seront obligés de réagir et prendre position.

    Je regardais tout à l’heure, une émission sur une chaîne française sur l’Algérie, une journaliste à poser une question à l’historien, Benjamin Stora, juif originaire de Constantine et spécialiste de l’Algérie.

    La journaliste lui a demandé comment voyait-il l’avenir du régime algérien, suite à quoi il a rétorqué qu’il était incapable de répondre à cette question bien que spécialiste de ce pays. En revanche, très au courant des choses, à tenu à dire, que les dirigeants actuels algériens étaient enfermés dans leurs tour d’ivoire, incapables de changer et complétement déphasés de ce qui était en train de prendre forme dans le pays et que si j’étais à leur place je me ferai des cheveux blancs.
    la demande d’existence des berberes, il a citer le Mzab et la Kabylie vont bouleverser la situation dans un proche avenir, et que le lien national tel que vu par le régime était en train de s’effilocher dangereusement.et que des demandes régionalistes, de rupture de part les populations étaient de plus en plus concrètes, pressantes et définitivement plus taboues.
    Effectivement, Benjamin Stora a raison rien ne nous arrêtera, nous avons une détermination de fer à nous affranchir du joug algérien et a essayer autre chose que leur imposture, deni d’existence et oppression., il faut essayer, ça ne peut pas être pire. Comme disait ma grand mère atsyareh rebbi; ved atwalidh, lehu awidh, qim oulach, Toute une philosophie!!!

  2. Les Chaouis s’autosuicident leur droit à la reconnaissance officielle de leur langue,devant l’Algérie arabe ils se ridiculisent, ils font passer l’Algérie arabe au-dessus de tout alors qu’ils sont amazighs!!une contradiction qui saute aux yeux,ils défendent l’unité de l’Algérie même au prix du génocide linguistique et culturel en faveur de l’arabisation !! Casantine « micipsa » capitale de la culture arabe !! En hommage à Massinissa l’arabe,tant que les Chaouis ne prennent pas conscience qu’ils courent à leur perte avec ce soutien inconditionnel à une arabisation illégitime de l’algerie tout en se revendiquant d’identité amazighe ! Les choses n’iraient pas bien dans le pays de dzayer…

    La langue tamazighte est officielle,constitutionnalisée au Maroc et pourquoi pas en Algérie est bannie ?

  3. Je suis très heureux que le thamazight ne soit pas officielle dans la nouvelle constitution, ceci coupe l’herbe sous les pieds de tous les partis algériannistes qui auraient sauté sur l’occasion pour nous dire  » vous voyez notre lutte a payé » puisque la langue amazigh est officielle. Ils doivent se rendre à l’évidence, je parle bien sûre des militants de base de ces partis, car les cadres ont peur de perdre leurs privilèges, ils vont continuer leur soumission aveugle au détriment de leurs peuple.

    • Bizarre qu’on ait le même sentiment, Moi je souhaitais tous les jours que tamazirt ne soit pas officialisée et c’est arrivé donc je jubile enfin car si elle était « officialisée » ça n’aurait servi qu’à faire reculer l’échéance de l’obtention de notre indépendance kabyle ¡¡ car sinon ça aurait donné des excuses à tous les hésitants et aux algérianistes pour nous dire que nous avons tort de vouloir l’indépendance. Donc que diront maintenant ? en plus beaucoup de gens de bonne volonté qui naïvement croyaient (connes nous tous à un moment) que l, officialisation venait et à ce point nul equivoque leur est permis

  4. Ce genre d’actes ne fait que renforcer notre détermination dans la lutte contre l’arabo-islamisme et cet état dictatorial. La kabylie est notre patrie et le MAK -GPK et les sauveurs de la kabylie. Il faut les soutenir corps et âme. Vive la kabylie indépendante.

  5. On ne doit plus demander au régime raciste et criminel d’officialiser notre langue Thamazight, nous l’avons demandée depuis 1962. Mais le pouvoir raciste et criminel algéro-militaro-arabo-islamique anti-Kabyles avait refusé, avait tué, avait fait emprisonner et avait fait exiler beaucoup de Kabyles pour notre langue Thamazight. Donc, il faut cesser de parler ou de revendiquer tout le temps ce problème d’officialiser la langue Thamazight à un pouvoir raciste arabo-islamique négationniste,lâche et dictatorial. On doit maintenant parler de l’indépendance de la Kabylie car c’est l’indépendance de la Kabylie qui prendra en charge notre langue Thamazight. Il faut parler de notre combat pour l’indépendance de la Kabylie pour l’internationaliser, il ne faut rien attendre de cet ennemi arabo-islamique raciste anti-Kabyles et anti-Amazighs depuis 1962. Nous devons le combattre jusqu’à ce que la Kabylie arrache son indépendance quelque soit le temps que cela prendra. C’est la seule solution qui reste pour tous les Kabyles.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.

  6. QUEL BORDEL! POURTANT AUCUN ALGERIEN ,OU ALGERIENNE NE S,EXPRIME EN ARABE EN ALGERIE, A PART LES DIGESTIFS DU FLN SUR CES CHAINES HYPOCRITES D ETELVISIONS ET RADIO. LE PEUPLE ALGERIEN EST UN GITAN ,ET FANATIQUE QUI VIT DANS L,IGNORANCE , ET QUI S,IDENTIFIE AUX ARABES A CAUSE DE L,ISLAM QUI A FAIT D,EUX UN PEUPLE SANS DENTS , OU AVEC DES DENTS CASSE´ ET SALES . SALUT

  7. Cher amis Kabyle, je suis Italo-Marocain de mère bèrbère et je peux vous garantir que le Maroc vous soutient (il l’a toujours fait derrière les coulisses). Au Maroc, la langue bèrbère (tamazight) est une langue officielle, nous avons des stations radios, des télévisions, des théatres …….. La liberté de la Kabylie est seulement question de temps. Comptez sur nous.

  8. Azul
    Moi je me suis jamais senti Â..-g-Rien .Et je ne reconnais jamais cette création française,
    Je suis Kabyle,ma langue est kabyle et je ne connais pas cette secte arabe et je la parle jamais et surtout j’ai bien nettoyé ma langue quand je parle en kabyle.
    Si j’entre dans des magasins a TIZI et j’entends l’arabe,je sort immédiatement et je ne rentre plus jamais.
    J’espère que vous aussi vous allez faire la même chose que moi.
    Vive Tamurt Taqvaylit
    VIVE LE MAK et LE GPK
    Tanmirt

  9. azul . Que feront ces partis algérianistes que sont les ffs et le rcd ? se démarquer de ce régime et rejoindre leur famille légitime le mak ou continuer a être des serpillères de ce même régime ? ils sont considérés comme des moins que rien par ce pouvoir et ses sujets arabes . Entendre le rcd et le ffs faire des marches pour tamazight ça donne envie de rire si c’est pas une affaire sérieuse . vive le mak qui n’a jamais supplié ce régime pour sa langue , notre langue est officielle que ce pouvoir le veuille ou non .

  10. Azul
    En 1980, je me posais des questions sur mon « algerianité » et en 2001, j’ai cesé d’etre algerien. Je suis redevenue kabyle

  11. bonsoir; mais est ce que vous aves besoin d une constitution de quelqu un qui est mort ? arretons de faire la brosse. il faut avoir sa propre constitution son propre Etat sa propre monaie etc etc.la kabylie a tous les moyens pour devenir un etat souvrain et independant. vive le MAK et vive LA KABYLIE .

  12. Thanmirt à nadia.entirement d’accord avec vous, pour moi l’Algérie est morte à la mort de abane , krim , amirouche….etc (bune lamane arnen amane).

    Oui pour la kabylie libre. …vive LE GPK.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici