Bouzguene : Le wali de Tizi-Wezzu, Brahim Merad, accueilli dans un climat houleux

3
Siege de la Wilaya de Tizi Ouzou
Siege de la Wilaya de Tizi Ouzou

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Lors de sa  visite d’inspection, hier, dans la daïra de Bouzguène,  Brahim Merad,  nouveau wali de Tizi-Wezzu a été accueilli,  dans un climat houleux, avons-nous constaté sur place.

Arrivé à la tête d’une forte  délégation, le wali  a découvert une population désenchantée et furieuse quant à la mauvaise gestion des communes par  les autorités algériennes.

Dans la commune d’At Zikki, Merad retrouve  un siège d’APC et celui de la daïra fermés depuis plusieurs jours par les habitants du village Mansourra. Brahim Merad est allé immédiatement  à la rencontre du comité de village pour essayer de débloquer la situation et permettre la  réouverture des  deux édifices.  Les membres du comité de village ont expliqué les raisons de ce blocage, relatif, ont-ils expliqué,  à la façon dont sera répartie la source de  Thala Gwada  dont les travaux sont bloqués par les habitants.

La demande du wali d’installer des compteurs, seule exigence afin de les brancher au nouveau réseau AEP,   a été rejetée par la population. Ce qui n’a pas été du goût de Brahim Merad qui a demandé et exigé à la population de régler sa consommation d’eau.

Durant cette visite, près 300 foyers ont été branchés au réseau de gaz naturel au village Takoucht comme il a inspecté d’autres projets en cours de réalisation et ceux bloqués comme  le futur CET  de Boubhir,  suite à une opposition de la population. Merad a été interpelé sur la nécessité de réaliser un hôpital  Bouzguène.

Yuva A.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici