Sénatoriales à Bougie : Le fauteuil promis au FLN ?

2

BOUGIE (Tamurt) – Les élections sénatoriales de décembre prochain ont commencé dans les coulisses depuis un bon bout de temps. Pour faire bonne figure dans la démocratie, les partis politiques présents dans la wilaya de Bougie ont fait semblant d’organiser les primaires pour présenter le candidat retenu par ses pairs élus, aux APC, à l’APW et à l’APN.

 Le RCD veut présenter Mouloud Deboub,  le président du bureau régional et néanmoins chef du groupe d’élus à l’APW, le FFS a opté pour le président de l’APW, Mohamed Bettache et le FLN a suivi le même principe en choisissant le chef, à savoir Abdelhamid Merouani, Maire de Bougie et Mouhafedh de la même circonscription, car la wilaya de Bougie compte désormais trois mouhafadhas suite à la décision d’Amar Saadani d’augmenter le nombre de représentations.

Outre ces trois formations politiques, il est attendu la participation du RND qui présentera certainement l’actuel député, Omar Alilat, pour permettre, dans le cas de son élection au sénat, à son rival Kamel Bouchoucha de le remplacer à l’APN, lui qui a mérité ce fauteuil après avoir fait une bonne campagne électorale pour se retrouver évincé en application du principe de quotas attribués à la gente féminine.

Le MPA d’Amara Benyounes pourra également présenter son candidat du moment que ce dernier avait fait allusion lors de l’université d’été tenue par sa formation politique à Tichy. Il avait promis de créer la surprise en s’emparant de plusieurs sièges. Qui l’emportera ? Le FFS compte plus de 250 élus, le FLN, 120 environs et le RCD autant alors que le MPA et le RND sont les parents pauvres au niveau de la wilaya de Bougie. Tout ce beau monde courra derrière un seul siège dévolu à la wilaya de Bougie.

Selon quelques indiscrétions, le FFS aurait troqué le siège de sénateur contre l’APW et c’est la raison pour laquelle les partisans du maire de Bougie ont pesé de tout leur poids pour remettre l’APW sur rails en contrepartie, le FFS fera semblant de présenter un candidat tout en donnant instruction de voter pour celui du FLN.

 Amaynut

2 COMMENTAIRES

  1. En définitive, tout le monde sait que de ces élections sortira un vainqueur : le pouvoir et ses partis arabo islamistes. le ffs et le rcd recevront leur quotas, juste le minimum, pour que le pouvoir puisse afficher aux yeux du Monde une assemblée sénatoriale multi partis incluant des partis dits d’opposition le rcd et le ffs. Le pouvoir pourra se targuer ainsi devant l’opinion internationale qu’il est démocratique. Cela est possible grâce à la bénédiction du ffs et du rcd. Le seul gain du rcd et du ffs qui seront donc ultra minoritaires presque insignifiants dans une assemblée dominée par les partis arabo islamiques, où ils ne pourront dans la pratique même pas peser d’un gramme sur les décisions qui seront prises dans cette assemblée, le seul gain donc, parce qu’il en faut un, ce sont les salaires astronomiques que versent le pouvoir à ces « élus », le rcd et le ffs pourront faire gagner à certains chanceux de leurs représentants un pactole, raison bassement matérielle. C’est minable et c’est au dépens de la Kabylie. Les Kabyles qui cautionnent ces activités du rcd et ffs sont également responsables de la clochardisation de la cause Kabyle.

  2. ces droles de coco du fln rcd ffs rnd ne sont que là que pour se remplir les poches , la preuve ils en arrivent aux mains , a bouira c’est un pugilat entre ces cocos !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici