Bougie : Les chauffeurs de taxi montent au créneau

2
Bgayet : Les chauffeurs de taxi montent au créneau
Bgayet : Les chauffeurs de taxi montent au créneau

BOUGIE (Tamurt) – Face à la dévalorisation du métier de chauffeur de taxi, une ribambelle de professionnels dudit métier est montée au créneau ce dimanche au niveau du chef-lieu de la wilaya de Bougie pour réclamer haut et fort l’impérative amélioration de leur cadre de travail, de surcroît, dénoncer le laxisme de la direction des transports.

Les propriétaires des voitures jaunes se sont mobilisés comme un seul homme pour observer une journée de protestation, s’alignant sur une enfilade à la principale avenue de la Soummam. Des taxieurs venus des quatre coins de Bougie tiennent mordicus à montrer du doigt la décadence de leur profession, en sus, dévaloriser par les pouvoirs publics.

Moult couacs endiguent le travail des voitures au chapeau qui ne savent plus à quel saint se vouer. Entre absences de circuit réservé à leur stationnement et la concurrence déloyale des clandestins, les taxieurs se trouvent coincés entre le marteau et l’enclume. « Notre métier est relégué au rang de sous-métier. L’État algérien nous méprise sans vergogne », tempête un chauffeur de taxi venu d’Akbou.

 Amnay

2 COMMENTAIRES

  1. Il n’ y a pas pire arnaqueur, voleur et fainéant que les Taxieurs de la Ville de B’gayeth. Ils sont uniques au niveau National. Un Taxi qui passe une demi journée en stationnement tout en guettant une éventuelle proie à déplumer pour le prix de 10 clients, mérite d’être jeté en fourrière et pour de bon. Alors, les Taxi de B’gayeth, commencez par installer les compteurs, bougez-vous, soyez honnêtes, contentez-vous de votre dû et cessez de pleurnicher. Sinon, dégagez la voie. Vive la marche à pieds.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici