Les mairies de Bougie paralysées pendant trois jours 

16
BOUGIE (Tamurt) – Il y avait du monde, en cette matinée du mercredi, devant le siège de la wilaya. Ils étaient plusieurs dizaines à avoir répondu présentes au sit-in organisé, à l’appel du syndicat du personnel de l’administration publique, pour exiger la prise en charge de leur plate-forme de revendications.  
Celui-ci a eu lieu après une marche qui s’est ébranlée à partir de la maison de culture Taos Amrouche jusqu’au lieu du rassemblement.  
 
La titularisation des contractuels, l’unification des primes et des indemnités pour avoir des salaires décents et, surtout, la refonte du statut de la fonction publique sont, apparemment, les principales revendications des protestataires, à en juger par les écriteaux des banderoles brandies par les travailleurs de la quarantaine de municipalités représentées.  
 
Ces employés du secteur des collectivités locales demandent, tout simplement, une revalorisation de leurs salaires à travers une augmentation des différentes primes notamment celle relative à l’allocation familiale, à la femme au foyer et de l’indemnité des agents de l’État civil. Pour être plus clairs, ils demandent l’abrogation de l’article 87 bis qui inclut toutes les indemnités dans le salaire de base, faisant des primes des éléments de salaire à imposer. 
 
Dans leurs différentes interventions, les syndicalistes ont rappelé la promesse du gouvernement d’Alger de fixer le salaire minimum à 18.000 dinars par mois alors qu’il subsiste des employés municipaux qui ne perçoivent que 14 à 16.000 dinars par mois. 
 
Avant d’organiser cette marche suivie d’un sit-in, les travailleurs des communes ont organisé, au préalable, trois journées de grève qui se sont soldées par des retards pour les candidats libres au baccalauréat qui doivent déposer leurs dossiers avant le 18 novembre, dépourvus de quelques documents administratifs, et aux citoyens, dans leur ensemble, qui se sont retrouvés avec leurs ordures ménagères abandonnées devant leurs maisons trois journées durant. 
 
Amaynut  

16 COMMENTAIRES

  1. @ Baql:
    Voici le beau recueil d’insultes que tu m’as adressé en guise d’arguments »:
    – « ou tu es prétentieux ou tu es fou.
    – « Dans les 2 cas tu dois te soigner  »
    – « tu dois retourner à l’école pour apprendre »
    – « Fanfaronner comme tu le fais ne sert à rien ».
    – « Ton expression ordurière en conclusion  »
    –  » ta façon de raisonner à la con »
    Je ne ferai aucun commentaire à ce propos; je te laisse savourer tes propres mots. Je te rappelle seulement, que je me suis adressé à toi en te qualifiant de « compatriote ». J’ai bien précisé que « je vais te répondre mot par mot, objectivement, sans insulte et sans sous-entendu aucun! » Tu peux relire mon texte autant de fois que tu veux et tu ne trouveras aucune insulte.
    Quant à la dernière phrase, bon francophone que tu es, tu ne dois pas ignorer les deux faits importants pour sa bonne interprétation :
    – la signification de l’initiale d’un mot suivi des point de suspension;
    – la synecdoque, figure de style qui exprime la partie pour le tout, l’individu pour le groupe,etc.

  2. Nekkini ur k-id-rgimeɣ ara a gma! Ur ak-d-nniɣ ara kečč d « a-clochard ». Bɣiɣ kan ad k-id-smektiɣ ma tettuḍ! Wali kan igduden n ddunit ma s tefransist i zdin lqed neɣ s tutlayin-sen. Wali ilalmaniyen, ispenyuliyen, igrigiyen, igliziyen, aaraben… ma s tefransist i ttarun neɣ i ttmeslayen gar-asen!

  3. Azul,

    Rigolo d awl kan « qui bosse pour tamurt.info », je suis en france, je m’exprime en francais.
    Mais les clochards de kabylie de ton genre, s’exprime en langue barbare et prient en langue barbare.
    Alors ton cours de langue Kabyle va le faire pour les babouins de chez toi après viens me voir.

  4. Pauvres khabiths; toujours en position de subalternes; il faut que le baragouin zarabe coiffe toutes les autres langues. C’est normal: leur baragouin descend tout droit du ciel et, parait-il, c’est le seul baragouin que leur manitou comprend, imressionnant!!! Les plus misérables se sont ces pseudo-kabyles qui portent haut l’étendard de leur maitres. Pauvres, mesquins kabyles qui se pretendent ‘hommes libres’…Quelle blague!!!! Révolté, révolté, révolté que je suis….

  5. Azul,

    Ce sont des clochards de kabylie.
    Et ils osent parler de dignité sur leurs banderoles, bande de clochards vous n’avez plus de dignité depuis que vous vous exprimés avec les langues de vos colonisateurs.
    Honte sur ces kabyles.

  6. Ces décevant de voir ces banderoles écrite en langue kharabo colonisatrice , mon message va droit au peuple kabyle effacé tous se es négatif et incompatible avec notre culture pour affirmé son amazighité et pour toujours.
    Bon sen ….

  7. Ils sont tombés si bas, au point de devoir donner des gages au pouvoir même quand leurs revendications sont légitimes. Montrer patte blanche, donner des gages qu’ils ne sont pas contre l’arabisation qui détruit et anéantit de jour en jour notre identité et porte atteinte à notre dignité et notre Honneur. Défendre une juste cause et se sentir obligé de s’agenouiller pour que le pouvoir entende leurs doléances. Boire l’humiliation jusqu’à la lie, supplier le pouvoir au lieu de revendiquer. Le clientélisme a supplanté le vrai syndicalisme. On préfère la brosse à reluire à la grève de la faim.

    La langue de leur Mère est mise plus que bas terre, elle est trainée dans la boue, et eux inscrivent leurs slogans en lettres qui sentent la Honte. Les moutons de Panurge sont plus combatifs que ces esclaves qui acceptent leur esclavage. Ils n’ont d’Amazighs que le nom, ils sont plutôt des soumis, des serpillères et des loques. La langue arabe est le symbole de la dépersonnalisation de la Kabylie, ce n’est pas une langue neutre comme le sont toutes les autres de par le Monde. La langue arabe a fait de notre langue maternelle une clocharde, une exclue, la langue arabe est une marâtre. Elle squatte la place qui revient de droit à notre langue maternelle.

    Comment ces gens osent-ils se regarder dans la glace ?

    • tettuḍ iman-ik ula d keččini s tmeslayt n medden i la tettmeslayeḍ!! neɣ ahat d tafransist i d tameslayt-ik!!! Ulac wid ilan takerrust am Leqbayel i yekkaten seg taarabt, ttefren deffir n tefransist!!

      • Tu n’as rien compris à mon message ! Il ne s’agit pas de ne pas s’exprimer dans les langues étrangères comme tu le suggères bêtement. Moi je ne demande pas comme toi d’être fermé aux langues étrangères. On doit s’ouvrir au monde et parler et écrire dans les langues étrangères : refuser cela c’est être borné et ne pas voir plus loin que le bout de son nez.

        Cependant la langue arabe ne peut pas être considérée par les Kabyles comme toutes les autres langues étrangères, enfoncez vous dans le crâne le fait que la langue arabe occupe en Kabylie la place de la langue Kabyle dans l’administration, dans les tribunaux, dans les médias, et même nos enfants entament leur scolarité en langue arabe et non pas dans leur langue maternelle comme le font tous les enfants du monde. La langue arabe est entrain de tuer notre langue maternelle, elle est le vecteur de l’arabisation qui veut la mort de notre identité millénaire.

        La langue Kabyle a besoin d’un Etat qui fera sa promotion et la placera dans la vie quotidienne et professionnelle des Kabyles. Le vrai combat pour la langue Kabyle est celui qui est mené par les militants pour l’indépendance de la Kabylie. Tout le reste c’est du blabla et de la poudre aux yeux : du folklore. Un militant indépendantiste Kabyle fait un million de fois plus pour la langue Kabyle qu’un individu qui se contente de gribouiller de temps à autre un ou deux mots en Kabyle pour se donner bonne conscience. Pour le moment c’est le contenu du message qui prime sur le contenant.

        Prétendre défendre la langue Kabyle sans l’instauration de l’Etat Kabyle c’est comme vider un océan avec une petite cuillère : autant dire la mort de notre langue.

        • Cher compatriote,
          Je vais te répondre mot par mot, objectivement, sans insulte et sans sous-entendu aucun!
          1- « comme tu le suggères bêtement »
          Je suis loin d’être bête! Je veux juste donner de l’éclat à ma langue et la faire sortir du frigo où tu veux la mettre. Moi je n’attends pas l’avènement de l’indépendance pour utiliser ma langue.
          2- « être fermé aux langues étrangères »
          Inutile de développer ce point! tu peux le constater toi même que je suis un francophone sans que je tire une fierté comme le le font la plupart des Kabyles. Loin de me borner au français je parle aussi d’autres langues langues étrangères.
          3- « Cependant la langue arabe ne peut pas être considérée par les Kabyles comme toutes les autres langues étrangères »
          Tu peux tirer sur l’arabe et tu as raison de le faire! mais il faut connaitre un fait historique important: c’est la France coloniale qui « a fait perdre à la Kabylie le contrôle de son destin », une première fois en 1948 et une seconde fois en 1871 quand elle a niqué définitivement le peuple Kabyle. Tu comprendras aisément que la France qui te fait rêver, moi je l’envoie à la poubelle.
          4- « nos enfants entament leur scolarité en langue arabe et non pas dans leur langue maternelle comme le font tous les enfants du monde »
          Moi j’éprouve une honte incommensurable d’entendre de jeunes filles et garçons kabyles, de pères et mères kabyles , vivant en Kabylie mais qui ne s’expriment qu’en français! Pour ces enfants, le kabyle n’est rien d’autre qu’une langue de montagnards bêtes et féroces!
          5- « La langue Kabyle a besoin d’un Etat qui fera sa promotion ». Alors là tu inverse complètement les rôles! Tu te réfugie dans la « conséquence » et tu ignore la cause! La vérité est qu’un peuple doit impérativement construire une « identité forte » pour pouvoir se libérer de ses oppresseurs! Si tu penses que tu vas te libérer en mettant ta langue au le frigo, tu te trompes lourdement! Regarde autour de toi pour connaitre la valeur du français. Interroge un Espagnole, un Italien, un Polonais, un Roumains, un Tchèque, un Hongrois …., il te dira qu’est-ce qu’il pense de la langue française.
          6- « Prétendre défendre la langue Kabyle sans l’instauration de l’Etat Kabyle c’est comme vider un océan avec une petite cuillère ».
          Tu peux attendre alors ton indépendance pour défendre ta langue. Mais n’oublie pas que les Français et les Arabes ne sont pas dans le même état d’esprit que toi, c’est-à-dire qu’il sont prêt à t’arabiser, à te franciser, et à te n… sans attendre une seconde!!!

          • je veux la faire sortir du frigo où je l’ai mise : ou tu es prétentieux ou tu es fou. Dans les 2 cas tu dois te soigner !

            Quant aux leçons d’Histoire, tu dois retourner à l’école pour apprendre au lieu d’essayer d’en donner. Quels sont tes titres pour ce faire ?

            Le fait que des Français du temps de Napoleon III aient consacré la langue arabe en Afrique du Nord ne fait pas des Français d’aujourd’hui des responsables de cette situation, sinon les Allemands aujourd’hui en Europe seront bannis d’après ton raisonnement à 2 sous. Envoyer à la poubelle la 2e patrie de beaucoup de Kabyles, dont beaucoup de militants pour la cause Kabyle, est une insulte gratuite qui ne te grandit pas. Ce pays accueille généreusement des milliers de Kabyles et leur assure travail et sécurité, beaucoup d’autres Kabyles qui n’ont pas cette possibilité souhaitent les rejoindre. Que valent tes insultes devant l’accueil des milliers de familles Kabyles. Fanfaronner comme tu le fais ne sert à rien. Cela dit, le non soutien actuel des autorités françaises au mouvement Kabyliste est à déplorer et nous dénonçons son soutien au pouvoir algérien à ce propos.

            Quant à la place qu’occupera la langue française dans une Kabylie indépendante, il revient au Peuple Kabyle de le décider et sans duite dans sa sagesse et sa clairvoyance il la consacrera 2e langue juste derrière la langue Kabyle. Et cela dans l’intérêt de la Kabylie et des Kabyles. La France est le pays voisin de la Kabylie avec qui la Kabylie une fois libre aura tout intérêt à nouer des relations étroites. La guerre d’indépendance algérienne est terminée depuis très longtemps, il n’ y a que les maquisards de la 25e heure qui éructent de cette façon contre la France.

            Ton expression ordurière en conclusion déteint sur tes arguments et ta façon de « raisonner » à la con , disons le clairement et sans détour.

  8. Une banderole écrite en arabe avec la langue du colonisateur destructeur de l’identité Kabyle, écrite aussi en français langue de l’ancien colonisateur….Mais où est passé la langue Kabyle, mais qu’arrive t’il aux Kabyles?
    Toutes vos doléances sont devenu anecdotique, pas seulement parce vous quémander à des autorités corrompu et à un état raciste mais parce que vous délaissez votre propre langue à l’instar des partis comme le rcd et ffs qui parle arabes, écrivent en arabes en délaissant leur langue qui est menacé chaque jour par l’arabo islamisme.
    Réveillez vous kabyle, le monde dans lequel on vit à changer , nous devons faire en sorte de nous démarquer et faire valoir nos différence par rapport aux arabes surtout en ce moment, dire au monde que nous avons une langue différente, une culture différente et que nous sommes laïque historiquement.
    Il ne viendrai à l’idée de personne de comparer les Kurdes à des arabes où à des turques….pourtant souvent nous les kabyles, nous sommes mis dans « le même sac » que les arabes à cause justement du comportement de ces pseudo kabyles arabo islamisés qui ce veulent plus arabes que les arabes et plus musulman que les musulman.

  9. La décence dicterait à ces agents de l’administration locale de s’estimer heureux d’avoir déjà un emploi dans un pays où les valeurs sont tellement à l’envers que des diplômés de grande valeur peinent à vendre leur savoir faire. Ces Administrations budgétivores devraient plutôt faire l’objet de dégraissement et de compression des effectifs en surplus constant et dont la qualification est au plus bas et les performances catastrophiques. L’Administration des collectivités locales est à l’image de ces agents très mal formés, médiocres, incompétents dont la majorité n’est d’aucune utilité, tout comme elle est aussi à l’image de pseudo responsables, élus ou simples commis, qui ne sont que de piètres gestionnaires, des corrompus avérés et de surcroit imbus de leur petite personne. Par contre, cette Administration gagnerait à être modernisée par l’intégration de fonctionnaires compétents, d’une réorganisation rationnelle de son fonctionnement, d’une débureaucratisation maxi, de l’instauration de meilleurs conditions de travail et la mise en place de moyens et d’outils adéquats dans le but de considérer le citoyen au centre des préoccupations et de le servir de manière fiable, dignement et à moindre coût pour l’État. Un jour ou l’autre il faudra abolir ce système d’assistanat et lui substituer un autre basé sur une culture d’entrepreneuriat dans un environnement d’égalité effectives des chances.

    • Vous criez au scandale de voir l’usage de la langue arabe en Kabylie et vous ne dites rien quand on écrit en français. Où est la différence entre ces deux langues toutes deux étrangères à la Kabylie. Sommes-nous des Français? Un peuple qui veut relever la tête ne doit utiliser pour sa communication interne que sa propre langue! C’est vraiment mesquin de tirer sur l’arabisme et de se cacher derrière la francophilie!!!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici