« Ouyahia reste traître et mourra comme tel »

9
Ahmed Ouyahia
Ahmed Ouyahia

KABYLIE (Tamurt) – Les avancées enregistrées par la diplomatie kabyle à l’extérieur conjuguées avec le dynamisme du MAK à l’intérieur manifesté par un grand élan de sympathie et d’adhésion au mouvement, font trembler les décideurs algériens qui sont aux abois !

Pour endiguer cette déferlante, l’Algérie officielle a lâché une fois de plus son kabyle de service dont le rôle a toujours été de servir de valet à l’État colonial algérien. Il n’est pas dans nos habitudes d’accorder de l’importance aux sornettes de ce personnage qui s’est merveilleusement défini en déclarant : « un traître reste traître et mourra comme tel ». De nos jours, quiconque espérant avoir les grâces du régime colonial d’Alger, à la tête duquel trône S. Bouteflika, accuse notre mouvement de tous les maux. C’est dans ce sens qu’Ouyahia s’est attaqué au MAK.

En accusant le MAK de servir les intérêts du Maroc et d’Israël, il fait toujours preuve d’une cécité politique dont il n’arrive pas à se départir. Lâché par tous et n’ayant même pas la légitimité de parler au nom de ce rassemblement de redditions dont il usurpe les fonctions de porte-parole, c’est lui qui n’a d’existence que celle que lui accordent les médias qui le manipulent. Toutefois, nous ne laisserons pas passer ce grossier mensonge sans lui répondre.

Le MAK ne sert que les intérêts moraux et matériels du peuple kabyle allant dans le sens de la libération de la Kabylie. Ni la répression ni quelques poudres aux yeux que ce soit, encore moins les menaces ou les entourloupes ne pourront arrêter la marche historique de la Kabylie vers le recouvrement de sa souveraineté.

Kabylie , le 22 novembre 2015

Bouaziz Ait Chebib, Président du MAK

9 COMMENTAIRES

  1. Il y’ à jamais eu de religion Anzarien ou Anzarienne en Afrique du nord et d’ailleurs ce n’est pas une religion .Anzare chez les IMAZIGHENS était le Dieu de l’eau et de la pluie et cela date d’ avant les religions monothéistes( judaïsme christianisme Musulmane )Anzare date de l’époque où les IMAZIGHENS étaient Païen.

  2. Kabyle est un terme péjoratif arabe donné au 10 ème siècle qui veut dire tribut, à l’époque de l’Antiquité ,il n’y avait pas de Kabyle,Chawi,Chleuh,Terguis ,la population s’appelait pour les autochtones les IMAZIGHENS pour les romains les numides, le terme berbère à été donné au moyen âge par certains penseurs ou soit disant savant européen alors se référant à l’appelation arabo-musulmane de ce peuple Amazigh qui lui a donné le nom de berbères qui vient de barbare que les arabes n’arrivaient pas à prononcer ,barbare est un mot Grec( Barbaros ) que ces derniers appelait tout autres peuple qui n’appartenait pas à sa civilisation ,donc à l’époque Antique le nom Amaziro-Kabyle Berbère n,existait pas.Quand à la Religion ,le peuple nord africain a bien été juif dans les synagogues dates depuis plus de 2000ans la Ghriba en Tunisie et d’autre à guardaia ,a Oran orleanville dans toutes l’Algérie ,sans oublier le Maroc ,il faut savoir aussi qu’à cette époque le Maroc la Mauritanie l’Algérie la Tunisie était un pays dénommé la numidie ou pour les autochtones Tamurt IMAZIGHENS, gouvernés par plusieurs Rois divises en region vu que le pays était immense,quand à la religion Chrétienne le peuple Amazigh a embrassé la foi Chrétienne bien avant certains pays européens ,le sud de la France a été évangéliser par l’eveque Amazigh saint Marcelin des milliers d’Amazighs Chrétiens ont été crucifier donner au Lions dans les Arènes de Rome ,l’Afrique du nord a donné plus d’évêque que toute l’Europe réunie ,3 Papes saint Gelaise saint Miltiade saint Victor sans oublier l’Eveque saint Augustin qui a rénové le Christianisme et lui a donné cette lumière cette transparence d’aujourd’hui que le monde Chrétien pratique.quand à l’envahisseur Arabo-musulmane tout Érudits connait cette sombre histoire ou Tamurt IMAZIGHENS a commencé à sombrer dans l’obscurité malgré la résistance de la Reine Dahia (Kahina pour les arabes ) et Aksel (koseila )dans ces envahisseurs Arabe ont falsifié leur histoire et toute l histoire Amazigh et la suite ne vaut pas la peine d’être énumérer les IMAZIGHENS la connaisse .

    • Akvyali est une personne toujours organisé sous forme de la société, il suffit de regardé nos villages comment sont construit pour comprendre que le peuple kabyle est forgé dans l´unité.

      Si vraiment Aqvayli vien de l´arabe pourquoi les Franceais l´ont pas traduit léttéralement, pas kabyle comme ils le pense mais tribut.

      Uuyhaia qui s´acharne contre le GPK et le MAK est un pure produit du parti unique, pour lui l´idéologie passe avant l´homme qui il est, meme le fis avait assimilé dans les 90 le pays kabyle à Iserael parceque, personne n´a voté pour eux, cette politique de non respect de la différence est mise en place par le sinistre boumadien, parceque les kabyles refusent de devenir arabe et ils ne sentent pas dans l´obligation d´appartenir à l´islam!

    • Premierement: Le terme tribu ne pouvait pas etre pejoratif dans la mesure ou a l’epoque le monde etait compose de tribus, surtout si, comme tu le pretends, l’appelation nous a ete donnee par des arabes.
      Deuxiemement: A part la cannotation, quelles preuves ou documentations avons-nous pour affirmer que iqbayliyen est un mot d’origine arabe? Que penses-tu d’Izwawen, serait-il plus approprie?
      Troisiemement: L’histoire de l’afrique du nord est encore meconnue. Due a l’immensite du territoire, je doute qu’il n’yait des appelations propres a saes regions.
      Quatriemement: Pourquoi faut-il toujours penser que rien ne peut emaner de nous?
      Oui les imazighens ont embrasse les 3 religions monotheists, mais il y’a encore des rites qui n’ont rien a voir avec ces religions. Cela ne veut-il pas dire, comme le pretend Youcef Allioui, que les kabyles, pour le moins, avaient leur propre religion?
      Je ne suis pas en train de polemiquer avec toi Iles, je suis desireux d’acquerir plus de savoir sur le sujet. Si tu as plus d’info, je t’en serais reconnaissant.

      • Elle est connue dans la mémoire de nos grand-parents et arrières grands-parents, elle est présente dans toute sa vérité, dans les contes, mythes et légende transmis par ces gardiennes du temple de la mémoire ancestrale, celle que nous racontaient nos aïeux au coin du feux enfants, la véritable histoire ancestrale thamazirth est la et nul part ailleurs. Cette mémoire c’est celle de nos ancêtres lambda, qu’aucun livre ni âne-gerien contemporain n’a l’idée de ce chapitre qui était détenu seulement dans la mémoire par transmission de génération en génération, c’est cela aussi la résistance à l’envahisseur et la préservation de notre histoire à l’abri du falsification et de la négation du colon arabe, retournez aux sources et demandez à vos grand-mères de vous raconter quelques contes et mythes et vous verrez vôtre vraie histoire d’antan est la et nul part ailleurs.

  3. Azul,

    J’ai rencontré en 2015 Mas Ait Chebib Bouaziz au village Ait Zellal.
    Je peux vous confirmer que c’est un ARGEZ et quand on voit l’énergie qu’il a et quand il vous parle du futur de la Kabylie « la création d’un État Aqvayli » ses yeux brillent.
    Et quand à vous, vous ressortez plein d’espoir et vous détestez encore plus les pitbull du genre de ce ouyahia qui ont donnez notre chère Kabylie aux cafards.
    Tadukli, Tadukli.

  4. De la colonisation arabomusulmane en général et de la malédiction du couple colonial arabisme/islam en particulier en Kabylie.

    En dehors de l’islam, je ne connais aucune religion aliénante. La foi des chrétiens est basée sur les dix commandements dont s’est inspirée, sur le fond comme sur la forme, la déclaration des droits de l’Homme. L’histoire de la pensée judéo-chrétienne est sous-entendue par le message biblique et ses conséquences sur les actes des personnes, lesquelles peinent à s’élever, à s’arracher au poids de la nature humaine. Je ne vais pas tomber dans les lieux communs de la dialectique fin XIXe siècle, hostile à l’Église, et je préfère vous rappeler que pour ce qui concerne les Imazighen, la religion chrétienne ne leur a pas été imposée, tout comme le judaïsme auquel nombre de communautés amazigho-kabylo-berbères ont adhéré.

    Sous Rome avant Constantin, les chrétiens étaient martyrisés comme Félicité par exemple. Il y a eu des chrétiens en Afrique du Nord, bien avant que l’Europe ne s’évangélise. Il n’y pas eu d’affrontement inter-cultuels entre anzariens, païens divers, juifs et chrétiens. Pour enfoncer le clou, sachez que c’est avec l’arrivée des envahisseurs arabes pour imposer leur pentacle maléfique l’islam, cheval de Troie de l’arabisme, qu’ont débuté les premiers conflits de religion de notre Histoire et que d’une certaine manière, ça continue de nous endeuiller à cause de la colonisation arabo-musulmane qui ,hélas, jusqu’à ce jour, perdure en y imposant la déliquescence sociale, humaine et environnementale.

    Tout berbériste connait Oqba et sait son rôle vil dans notre aliénation au panarabisme. Les amazigho-kabylo-berbères ne trouvent dans leur histoire faite par les divers occupants, aucun alter ego juif ou chrétien, ou de n’importe quelle religion même. Nos sœurs et frères kabyles qui, en Kabylie ou ailleurs dans la diaspora, retrouvent le christianisme et le judaïsme de leur ancêtres avant l’arrivée des mahométans ou qui deviennent athées, ont le mérite de déchirer un peu plus le voile coloniale arabo-islamique qui étouffe la Kabylie et font la démonstration, qu’on a le droit de penser autrement malgré le joug de l’arabo-islamisme colonial qui les opprime et les humilie , et que cette doctrine mahométane n’est pas une fatalité que la Kabylie doit subir sans réaction.

    Je me suis toujours défini comme résistant au couple colonial : islam/arabisme, mais je sais aussi distinguer le bon grain de l’ivraie, car pour moi un Kabyle musulman sera toujours une sorte de mutant qui sciemment ou pas, collabore ou collaborera à tout ce que cette colonisation arabo-islamique imposera comme joug humiliant à l’identité amazigho-kabyle en l’arabo-islamisant, sa soumission sectaire au dogme mahométan, cheval de Troie du panarabisme colonial est ainsi parfaitement réussie !

    Le maléfique Okba ne pouvait rêver de meilleurs mutants kabyles arabisés servant l’imposture oumma arabo-islamique ! les dynasties harkies almoravides et almohades avaient, dans un passé récent, été utilisées par l’arabisme colonial pour arabo-islamiser, presque totalement l’Afrique du Nord et en particulier, malheureusement, la Kabylie qui, à ce jour, vit le malheur colonial mahométan que cette dynastie harki (collabo) almoravide (imravdhen) a propagé et entretenu par l’ignorance, l’ostracisme et la répression des villages kabyles qui refusaient « le dogme mahométan ». L’oppression de nos sœurs et frères chrétiens de Kabylie est dans la logique coloniale de cette malédiction de la secte mahométane.

    Pour moi le sang compte et j’aime ma terre et mon peuple kabyle, mais je lui préfère encore la liberté de conscience, et l’arabo-islamisme à ce niveau est en opposition diamétrale avec elle. N’est-ce pas paradoxal de se dire Kabyle et fier de l’être, militant pour la kabylité, si l’on est surtout musulman, et que l’on prêche et psalmodie et agit en arabe ? Ne peut-on s’adresser à l’être suprême dans la langue de nos mères… Tout le contraire du christianisme qui s’est adapté à notre faune et flore (au contraire du binaire diabolique mahométan hallal/haram) en faisant sienne notre langue kabyle et en valorisant nos us et coutumes ancestrales méditerranéennes tout commet les Espagnols, les Corses, les Sardes, les Siciliens. Le christianisme nord africain était chez nous chez lui cinq (05) siècles avant l’arrivée des envahisseurs mahométans.

    La malédiction mahométane arabo-islamique est une colonisation en Afrique du Nord qui s’est imposée par le seif (le coutelas), id amene (le sang) et timess (le feu). Notre peuple kabyle aura tôt ou tard son autonomie. L’arabo-islamisme colonial comme tout joug d’oppression est un mauvais élève qui apprend mal les leçons d’histoire …

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici