Ouverture de la campagne oléicole en Kabylie

4

KABYLIE (Tamurt) – La campagne oléicole pour l’année 2015-2016 a débuté dans la majorité des localités de la Kabylie. A Tizi-Ouzou 290 hectares d’olives  sur les 35176 hectares d’oliviers de Tizi-Ouzou, ont été récoltés affirme une source de la direction des services  agricoles de la wilaya.

Ces  290 hectares sont l’équivalent de 50 quintaux d’olives. La campagne de récolte a commencé sur le côté nord de Tizi-Ouzou, à  savoir les deux régions maritimes  Azeffoun et Tigzirt. Tizi-Ouzou dispose  de 464 huileries, dont 112 modernes,  44 financées par le fonds d’État alors que le reste des huileries sont  traditionnelles ou semi-automatiques et sont la propriété des  privés. Quant aux prévisions de la récolte, elles sont de l’ordre de 448 000 quintaux pour une superficie oléicole de 35 176 hectares.

Il faut rappeler que cette superficie a été touchée par un nombre important de feux de forêt. Des incendies dénoncés par la population  qui demande à ce que des détachements de la protection civile soient placés dans la majorité  des chefs lieux de daïras et les grandes communes. La réalisation de pistes agricoles est une doléance à inscrire à l’ordre du jour puisqu’elles permettent à la population et aux pompiers d’intervenir rapidement en cas de feu de forêt.

Yuva A

4 COMMENTAIRES

  1. Je ne comprends pas pourquoi l’article est argumenté avec une photo d’un champs d’oliviers situé en Espagne, on dirait qu’en a pas des oliviers et des photos d’oliviers en Kabylie. Bravo à Yuva A et au pseudo modérateur de Tamurt info qui font preuve une autre fois d’un grand professionnalisme. * Les journalistes Ujehlim

  2. Et les oliviers séculaires qui ont plus de 2000ans sur les terres de mes grand-parents, ces vieux oliviers ont été plantés par mes ancêtres et qui avaient été exportés à travers l’empire romain et qui étaient servés sur la table de César, la région de la grande Kabylie était la plus exportatrice l’huile d’olive dans l’Antiquité romaine, de nos jours ces oliviers séculaires et majestueux avec une huile extraordinaire avec un terroirs montagneux et enneigé en hivers et doux l’été.

  3. L’article parle de la Kabylie, mais la photo vient d’Espagne quant à elle…Normal, pas d’Olivier à prendre en Kabylie, tous brûlé par le feu.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici