Khaled Nezzar « tremble » après la condamnation du général Hassan

4

ALGER (Tamurt) – La première réaction suite à la condamnation du général algérien Hassan pour activité terroriste émane du général Khaled Nezzar. Il a qualifié le verdict de criminel. C’est la première fois de sa vie que ce général se prononce pour défendre l’un de ses semblables alors qu’il n’a jamais soufflé le moindre mot suite à la condamnation des militants de droits de l’homme et autres militants et journaliste.

Sa réaction atteste de sa peur bleue de se voir lui-même condamné un jour, lui qui pense qu’il est à l’abri chez lui en Algérie. Le général Nezzar est toujours accusé d’être l’un des tortionnaires le plus impliqués dans des affaires de torture et même d’assassinat, telles que la liquidation du chef d’État algérien Mohamed Boudiaf.

La peur de Khaled Nezzar s’explique aussi par la perte de son clan de l’influence au sein du régime. Ce général tortionnaire, qui était un ancien militaire de l’armée française durant la guerre de libération nationale au moment où les Kabyles mourraient pour libérer l’Algérie, n’a jamais eu une conscience tranquille à cause de son passé. Il sait bien qu’un jour ou l’autre la vérité finira par jaillir. Même s’il ne sera pas condamné de son vivant, il n’échappera jamais au verdict de l’histoire. Il est déjà poursuivi par une ONG suisse pour torture.

Pour échapper à la justice helvétique, il a cité plus de 80 témoins afin de faire durer les procédures judiciaires et espérer finir ses jours sans que le procès aboutisse. Mais voilà, il est sous la menace de la justice de son pays et ses anciens comparses veulent certainement solder leurs comptes avec lui.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici