Le général Hassan condamné à 5 ans de prison

6

ALGERIE (Tamurt) – Le général algérien, Hassan, de son vrai nom Abdelkader Ouarabi, ex patron de la lutte antiterroriste vient d’écoper de cinq ans de prison. Le verdict est tombé le jeudi 26 novembre à l’issue d’un procès ouvert près le tribunal militaire d’Oran.

Ce plus haut gradé de l’armée algérienne paye les frais en ayant servi longtemps un régime maléfique, de surcroit, machiavélique. Les origines kabyles dudit général ne sont pas loin de tout soupçon de sa diabolisation à telle enseigne que nul ne s’attendait à un tel revirement. Une première dans les annales de la justice algérienne. Le patron de la lutte antiterroriste s’est trouvé piéger dans l’ornière du pouvoir d’Alger, accoutumé à se retourner contre ceux qui mangeaient dans le même râtelier.

 Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici