Ces Kabyles de service qui finissent comme ils le méritent

5

(Contribution de Kader Dahdah) – Maître Mokrane Ait Larbi, l’avocat du général Hassan ancien responsable de la lutte antiterroriste au sein du DRS, a déclaré que les droits de la défense ont été violés depuis son arrestation, jusqu’au jugement.

Le général Hassan a été condamné à 5 ans de prison dans un simulacre de procès  ressemblant plutôt à un règlement de compte comme l’a attesté l’ancien ministre de la défense le général Khaled Nezzard dans une tribune du journal de son fils  « Algérie patriotique ».

 Bouhdid un autre général kabyle à la retraite, ex-commandant de la 8e Brigade Blindée croupit en prison pour avoir simplement  exprimé une opinion. Le général  Toufik, ex-patron du DRS, après avoir livré l’Algérie aux mains du chef du clan d’Oujda est jeté comme un kleenex, il n’a même pas pu protéger son ami et subalterne, le général Hassan de la hogra qu’il subit.

 Les généraux kabyles ont été le fer de lance contre le terrorisme, dans les années 90, ils ont défendu l’Algérie arabo-islamique d’un fondamentaliste déguisé d’Abdelaziz Bouteflika, contre l’Algérie arabo islamiste d’un autre fondamentaliste non déguisé celui d’Ali Belhadj.

 Ces généraux kabyles qui ont pris des galons en  soutenant les massacres de Kabyles en  2001 et en fermant  les yeux sur la négation des droits élémentaires et fondamentaux sur la langue, la culture et  l’identité du peuple kabyle, reçoivent maintenant les remerciements de l’Algérie Arabo islamique qu’ils ont bien mérité.

D’autres hommes et femmes  politiques kabyles qu’on appelle  KDS Kabyles de service, à leur tête Ouyahya,  ont trahi leur identité et leur Kabylie natale, ils continuent de jouer le  rôle du régime de Vchy en appliquant la politique arabo-islamique sur la Kabylie. Ils seront aussi traités de la même manière comme ils ont trahi leurs origines.

Ce n’est qu’un éternel recommencement de l’histoire puisque ceux qui ont dilapidé et volé les biens du peuple et ont bradé les richesses de l’Algérie au profit des intérêts étrangers comme l’a fait le clan d’Oudjda seront réhabilité, récompensé et maintenus aux postes de commandement. Les traîtres kabyles vivront comme des traîtres et finiront comme tels.

Kader Dahdah.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici