Le FFS réclame la vérité sur les assassinats politiques en Algérie

3
Le FFS réclame la vérité sur les assassinats politiques en Algérie
Le FFS réclame la vérité sur les assassinats politiques en Algérie

ALGER (Tamurt) – Le secrétaire national du FFS vient a réclamé,  dans une déclaration à la presse algérienne, la vérité sur les assassinats politiques. L’orateur a cité directement les services secrets algériens dans certaines affaires. Pour Nebbou, il est temps de lever le voile sur les liquidations physiques des opposants politiques algériens, dont la majorité était des Kabyles bien évidemment.

Le responsable du FFS a évoqué notamment le cas de Krim Belkacem, tué en Allemagne sur ordre de Boumèdienne, le cas de Mohamed Boudiaf liquidé par la sécurité militaire en directe à la télévision algérienne et dont Toufik et Nezzar sont souvent cités comme commendataires. Sans oublier le cas de l’avocat et bras droit de Hocine Aït Ahmed tué à Paris par les services algériens et de Matoub Lounès. La liste des victimes est très longue, mais aucun cas n’a été élucidé. Le dossier des liquidations physiques reste toujours tabou en Algérie. Seuls les Kabyles continuent à parler et à exiger la vérité. Mais cette vérité ne verra jamais le jour tant que le même régime est toujours en place.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici