Le barrage de Taksebt se vide

6
Alors que Taksebt alimente les wilayas arabophonesLes kabyles sommés de consommer moins d’eau
Alors que Taksebt alimente les wilayas arabophones
Les kabyles sommés de consommer moins d’eau

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le barrage d’eau de Taksebt à Tizi-Ouzou continue de se vider. Selon la direction de l’hydraulique de cette wilaya de Kabylie,  l’eau de réserve de ce barrage a baissé  au point d’atteindre un record depuis sa mise en service.

Le niveau à atteint la moitié de sa capacité de réserve. Le manque de pluie n’explique pas à lui seul la baisse d’eau de réserve de ce barrage, mais plutôt c’est à cause de la surexploitation. Ce barrage  qui devait alimenter les villages de Tizi-Ouzou  alimente plutôt des villes lointaines de la région, comme Alger et Blida et des projets d’extension vers d’autres villes lointaine  sont en cours. Le pouvoir algérien exploite au maximum les richesses naturelles de la Kabylie au profil des populations hors Kabylie. Sinon comment expliquer que des villages  et des régions environnantes du barrage de Taksebt sont dépourvus d’eau potable même en hivers alors que des champs agricoles de Boufarik sont irrigués à la longueur de l’année à partir de ce même barrage ?

Pis encore, même les six stations d’épurations d’eau qui devaient être installées au niveau de ce barrage ne verront pas le jour, a annoncé, hier, la direction de l’hydraulique de Tizi-Ouzou. Aucune explication n’a été donnée sur cette annulation. Les villages de Tizi-Ouzou sont encore appelés  à subir les affres du manque d’eau.

Lounès B

6 COMMENTAIRES

  1. un jours on ma posé la question comment allez-vous survivre en kabylie indépendante j’ai repondu l’eau du barrage de taksebt suffira amplement pour faire vivre la kabylie quand on sait que 75% de son eau alimente la capitale on fermera les vanne et on négociera eau contre pétrole le reste on peut se débrouille aisément surieusement on a un point de pression sur la capitale considérable eau est aussi une ressource stratégique plusieurs conflits géopolitiques ont origine l’eau.

  2. bien fait pou nous ACHAH, au lieu de s organiser tous les villages de tizi ouzou pour lancer un ultimatum au mafieux d Alger d alimenter d’abord les village de tizi . c non en vas nous mêmes faire nôtre embranchement dans ce barrage qui nous appartiens entièrement allez chihe bouger vous il Ya que la force qui fonction avec c lâch qui nous gouverne ,ils faux l action chère frères le temps des constats et terminai .

  3. Ce barage est une idée bete est doit etre dynimaté pour des divers raison
    1-défigure la nature
    2- empeche la fluidité des aux et met a sec les fleuves et les revières surtout dans les periodes de sécheresse
    3-puis ses eaux ne serve pratiquement à rien, si se n´est pas une sorte d´aquarium en beton au coeur de la nature pour le plaisir des yeux des automobislites qui traverses le pont.

    • au lieu de critiquer le barrage qui a une plus grande utilité en qualité de réserve d’eau superficielle, il faut plutôt agir face à ce drame, oui c’est un drame il faut le dire, c’est un drame que Tizi-Ouzou, la chère wilaya, la wilaya des hommes, soit terrorisée par le pouvoir mafieux et ridiculisée par ses enfants, et cela valable pour tous les domaines, il faut s’unir aleqbayel, afin de rendre à César ce qui est à César, comment ça, l’eau de Tizi-Ouzou est exploitée ailleurs, car l’image du sal pouvoir se montrera virtuellement dans les grandes villes (soit disant pour montrer une image de riche à l’étranger, et laisser les villageois habitués par la misère, …………..en subir encore……………………….toutes les façons, on peut parler jusqu’à demain matin et même des années sans changer rien du tout, mais il faut agir.

  4. La kabylie est saignée à vif, polluée, dégradée, tous les projets d’utilité public qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie de ces habitants sont au poids mort à l’inverse des projets de construction de mosquées et d’écoles coraniques là, l’état trouve les finances pour les mettre sur pied. Les relevés météorologiques de la ville de vgayethe la mettent à la tête des villes les plus pluvieuse d’Algérie mais l’approvisionnement en eau potable de sa population est l’une des plus restreinte.

  5. Ces claire nos spolié jusqu’à la moile aux os , j’invite le la population allez coupe ces conduite ver blida et autre l’eau doit resté à tizi lancer un appel au villageois et les commune pour mène l’action car pouvoir coloniale il sait très bien ces jours sont compte sur la terre des amazigh

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici