Le chanteur Taleb Rabah n’est plus

4

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le chanteur kabyle Taleb Rabah (85ans) est décedé ce matin à Tizi-Ouzou après une longue malade. Auteur, compositeur et interprète, c’est un monument de la chanson qui nous quitte aujourd’hui. L’enterrement aura lieu demain à son  village  natal Tizit, commune d’Illiltène à Iferhounène.

Taleb Rabah est né en 1930 à Tizit, village perché au sommet du Djurdjura.   À 20 ans, il entreprend son premier voyage en Moselle (France). Il a cotoyé de grands noms de la chnason : Slimane Azem et Cheikh El Hasnaoui. « Il se lance en 1955, participant à l’émission d’amateurs à Radio Paris, dirigée par Amraoui Meyssoum entre autres, avant d’entamer sa carrière professionnelle, qu’il poursuit jusqu’à la fin des anneées 1990. Depuis, il a vécu en retraité, entre la France et l’Algérie », témoigne-t-on. Taleb Rabah, autodicate, a chanté l’amour « ifuk Zzit di lmesvah », l’exil, les problèmes sociaux « Ad yelli Rebi d-mmi ». Il est connu encore pour ses chants patriotiques qui ont marqué la révolution algérienne.

Yuva A

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici