Forte présence des militants kabyles à Lausanne

1
Au terme de sa vie Ait Ahmed se rallie son à peuple
Au terme de sa vie Ait Ahmed se rallie son à peuple

LAUSANNE (Tamurt) – Une bonne partie de l’assistance qui a rendu l’émouvant hommage, hier, à Lausanne au défunt Hocine Aït Ahmed était composé de militants kabyles. Le leader indépendantiste Kabyle s’est distingué parmi la foule et sa présence a crée en ambiance particulière, malgré le deuil.

Na Aldjia
Forte présence des militants kabyles à Lausanne

Lors de cette cérémonie, la création d’une Fondation portant le nom de Lhocine Ait Ahmed a été annoncée par la modératrice. Un message de l’historien Mohamed Harbi a été lu par jughurta, fils d’Ait Ahmed. Mme Mecili a lu une lettre de son mari et une lettre de Dda Lhusin rédígée après l’assassinat de maître Mecili â Paris dans laquelle Mass Ait Ahmed affirma « Aii est mort a ma Place » Nna Aldjia, mére de Matoub Lounès, a chanté une chanson que les femmes kabyles chantent pendant les veillées mortuaires. La famille d’Aït Ahmed a tenu à remercier l’ensemble des présents. A la fin, le chanteur Idir a joué un morceau émouvant dans la salle, non loin de la dépouille de Hocine Aït Ahmed.  Des personnalités du monde politique et diplomatique du monde entier étaient également présentent à la cérémonie. Des cadres et des responsables politiques de la mouvance socialiste étaient également présents à l’hommage à Aït Ahmed.

 La dépouille de Dda Lhocine prendra le chemin demain vers Alger, là où des milliers de militants du FFS l’attendent. En Kabylie, c’est aussi toute la Kabylie qui l’attend. Tout le monde sans exception.

Nadia Iflis pour Tamurt

Forte présence des militants kabyles à Lausanne

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici